L'ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem

L'ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem

Le secrétaire d'état américain Rex Tillerson et le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres le 15 décembre 2017 au siège de l'ONU à New York

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 05h26

Le Conseil de sécurité de l'ONU examine un projet de résolution visant à rejeter la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale officielle de l'Etat d'Israël.

L'Egypte a fait circuler samedi un texte, obtenu par l'AFP, qui demande notamment que la décision unilatérale prise par les Etats-Unis soit révoquée. Ce projet de résolution pourrait être mis au vote dès lundi. 

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël a déclenché la colère des Palestiniens, des manifestations dans le monde musulman et une réprobation quasi unanime de la communauté internationale.

Le projet de résolution souligne que le statut de Jérusalem "doit être résolu par la négociation" et fait part de "profonds regrets concernant les récentes décisions sur Jérusalem", sans mentionner nommément les Etats-Unis.

Le texte affirme également que "toute décision ou action visant à altérer le caractère, le statut ou la composition démographique" de Jérusalem "n'a pas de force légale, est nulle et non avenue et doit être révoquée".

Les diplomates s'attendent à ce que les Etats-Unis posent leur veto pour bloquer cette résolution qui devrait recevoir le soutien des 14 autres membres du Conseil de sécurité.

L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Danny Danon, "vivement condamné" le projet de résolution, qui relève selon lui d'une tentative des Palestiniens de "réinventer l'histoire".

"Aucun vote ou débat ne changera la réalité évidente que Jérusalem a été et sera toujours la capitale d'Israël", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Israël a annexé la partie orientale de Jérusalem, dont elle a pris le contrôle pendant la guerre de 1967, puis voté une loi faisant de la Ville sainte sa capitale "indivisible".

Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale et les Palestiniens considèrent Jérusalem-Est comme la capitale de leur futur Etat.

Plusieurs résolutions de l'ONU ont appelé Israël à se retirer des territoires saisis lors de la guerre de 1967 et ont réaffirmé la nécessité de mettre fin à l'occupation. 

En 1980, le Conseil de sécurité a adopté une résolution déclarant que "toutes les mesures et actions législatives et administratives prises par Israël, puissance occupante, qui visent à modifier le caractère et le statut de la ville sainte de Jérusalem n'ont aucune validité juridique". 

Les États-Unis s'étaient abstenus lors de ce vote, autorisant l'adoption de la mesure.

 
97 commentaires - L'ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem
  • avatar
    catala13  (privé) -

    Donc la résolution de l'ONU 1980, le seul garde-fou à la main mise d'Israel sur la totalité de Jérusalem, serait inopérante et non opposable, puisque c'est Trump et pas Israël qui a pris cette mesure administrative.
    On voit bien là l'influence de l'état d'Israel pour manipuler à son avantage les positions américaines. .

  • Et avant ces 3000 ans il y avait quoi? Raisonnement illogique pour notre époque.

    JT77 ecrit : Et avant ces 3000 ans il y avait quoi ?
    Mais pourquoi donc Wiki... se decarcasse t il a nous donner des cours d histoire si notre hote n en profite pas
    Donc l occupation humaine de la region est attesté depuis le Chalcolihique
    On y trouve la période cananeenne sous domination egyptienne..... Mais stop ! Attention !
    Ne pas prétendre pour autant que Jerusalem appartient aux Egyptiens actuels.... car il a ete demontre que les populations de l Egypte antique ne sont pas les ascendants des Egyptiens d aujourd'hui.....(voir explication sur ce sujet)
    La présence Juive est attestée vers moins 1210 sur la stèle de Meremptah
    Par contre pour evoquer pour la première fois le mot de Palaestina il faut attendre la periode d'invasion des Grecs et des Romains Donc pas de Palestiniens avant ces 3000 ans ni meme longtemps après..... Et notons alors que tous y compris les Juifs portaient alors le titre de Palestiniens qui n avait aucun point commun avec les Palestiniens d aujourd'hui (voir egalement ce sujet)
    Etait ce l inquietude que nous avons perçu dans la question de notre hote.....Il n'empeche que voila quelques devoirs pour comprendre le bien fondé d une decision ..... indemontable ! cqfd

    Qui a bien pu ériger cette "barrière de séparation" de 700 km de long avec des murs en béton de 8 mètres de haut ?

    ALEPH se pose des questions sur une barriere..... Reponse sur mon journal ou tu as posé la meme question....(tu m inquiète)
    Bref pour reponse peut etre les memes qui ont justifié une barrière entre l Algérie et le Maroc ou encore la Tunisie et la Libye ou encore.... L Egypte et Gaza
    Mais rassure toi ALEPH pas de barrière entre nous (mdr)

    Anecdote. Mon chien âgé de 10 ans (70 ans pour des humains) possède une niche dans mon jardin et depuis quelques temps une sorte de molosse en liberté armé de très grosses dents, voudrait le déloger pour prendre sa place, mais mon chien bien que plus petit n'a pas hésité à lui voler dans les "plumes". Ce n'est pas un cabot mon chien il sait se faire respecter!

    Pour s'excuser de ses larcins en justice le voleur dit au juge, mais Monsieur le juge je ne suis pas le seul!

    JT77 nous conte ici une jolie anecdote
    Dommage de ne pas convenir que ces petits chiens rockers (je n ai pas dit roquette) sont bien plus hargneux particulièrement lorsqu'ils sont enragés, la bave aux levres.....
    Quant a l exemple et la multiplication des cas, en justice JT77 cela s appelle faire jurisprudence..... et les affaires pourraient alors remontées au moins jusqu'au 7e siecle

    Vous dites : "Mais pourquoi donc Wiki... se decarcasse t il a nous donner des cours d histoire si notre hote n en profite pas "
    J'espére que c'est de l'humour, car les vérités historique sur Wiki c'est franchement la rigolade et elles sont toujours bien orientées. Je vous rapelle que 70% des sénateurs US attendent le retour de Mesi, (l'avant centre du Réal à Barcelone, Dakota)

  • eh bien ! enfin ! il est grand temps que l'ONU se réveille - je vais finir par croire qu'elle ne sert à rien !!

    ce machin ( le général de Gaul ) ne sert à rien , à part d'obéir aux américains .
    Israël a été crée par l'ONU , et aujourd'hui , c'est le seul état qui piétine les résolutions de l'ONU grâce aux vétos américain !!!!!

  • Voilà une bonne et excellente initiative de la part de cet organisme, même s'il n'a jamais eu le moindre résultat lors de ses résolutions à l'encontre de ce pays .
    Il est patent d'affirmer qu'Israël viole depuis des décennies les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU au sujet de Jérusalem : 252, 267, 271, 298, 462, 465, 476, 478. La décision de M. Trump de reconnaître, lui aussi, Jérusalem comme capitale d'Israël risque de lancer une nouvelle guerre du Moyen-Orient, dont les conséquences meurtrières sont incalculables.
    Il faut pointer que Madame Federica Mogherini, chef de la diplomatie de l'Union européenne a déclaré, s’appuyant sur les décisions de l’ONU, que "Jérusalem doit être à la fois la capitale d'Israël et d'un futur État palestinien".
    Cela vaut-il un papier .... bleu par tant de berges ?

  • Réponse à Beneben :
    << de gens qui parlent de pays ou ils NE SONT JAMAIS ALLÉS (n'ont jamais été) et gens qu'ils ne connaissent pas.>>
    Quand on critique, autant le faire en bon français !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]