L'Italie fait frémir les milieux financiers européens

L'Italie fait frémir les milieux financiers européens
Le patron de la BCE, Mario Draghi, le 23 mars à Bruxelles.

Libération, publié le mercredi 16 mai 2018 à 16h14

«Bonjour Monsieur Draghi, comme vous le savez mieux que personne, nous avons un petit problème de dette publique en Italie. Au bas mot 2 300 milliards d'euros, 131% du PIB. Alors si vous pouviez immédiatement nous annuler, disons 2 500 milliards d'euros, ça nous arrangerait». C'est en substance ce que le Mouvement Cinq Etoiles (M5S) et la Ligue s'apprêteraient à expliquer au président de la Banque centrale européenne. Selon le «contrat pour un gouvernement de changement» de 39 pages, daté du 14 mai et publié mardi soir par le Huffpost italien, les leaders des deux partis Matteo Salvini et Luigi Di Maio réfléchiraient à une telle initiative, notamment pour financer leurs projets de dépenses (baisses des impôts, revenu de citoyenneté etc.). «Cela risque d'

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.