L'interview polémique du chanteur des Eagles of Death Metal

L'interview polémique du chanteur des Eagles of Death Metal

6Medias, publié le mardi 17 mai 2016 à 17h49

Nouveau dérapage de la part de Jesse Hughes. Le chanteur du groupe Eagles of Death Metal, qui se produisait au Bataclan le soir des attentats de Paris, s'est confié au "Taki's magazine", un site d'extrême droite.

Dans ses déclarations, reprise par M6 Info, l'artiste s'en prend aux musulmans : "J'en ai vu célébrer les attaques dans la rue pendant qu'elles se déroulaient. Je l'ai vu de mes propres yeux. En temps réel ! " Déjà critiqué pour avoir pointé du doigt le service de sécurité du Bataclan il y a quelques mois, Jesse Hughes affirme cette fois que les terroristes étaient déjà présents dans la salle avant le début du concert. "Je suis certain qu'ils étaient là très tôt. Je me souviens d'eux en train de fixer mon pote. J'ai juste mis ça sur le compte de la jalousie des Arabes à notre égard. Tu vois ce que je veux dire ? Quand un musulman voit un Américain un peu arrogant et avec des tatouages, il le fixe. J'ai compris plus tard qu'il s'agissait d'Abdeslam qui regardait mon ami. Il n'y a aucun doute que les terroristes étaient déjà à l'intérieur."



Mais comme le précise M6 Info, aucun des frères Abdeslam n'était présent au Bataclan le soir des attaques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.