L'ex-président péruvien Toledo, arrêté aux Etats-Unis, reste en détention

L'ex-président péruvien Toledo, arrêté aux Etats-Unis, reste en détention
L'ancien président du Pérou Alejandro Toledo, le 17 juin 2016 à Washington

AFP, publié le samedi 20 juillet 2019 à 08h31

L'ancien président du Pérou Alejandro Toledo va rester en détention aux Etats-Unis en attendant qu'une décision soit prise sur son extradition vers son pays, où il est poursuivi pour corruption, a ordonné vendredi un juge fédéral américain.

M. Toledo, 73 ans, qui a dirigé le Pérou de 2001 à 2006, est accusé par Lima de corruption dans le scandale Odebrecht. Il réside aux Etats-Unis, où il a été arrêté mardi.

Sa prochaine audience concernant l'extradition est prévue pour le 26 juillet.

En mai 2018, le Pérou avait transmis aux Etats-Unis une demande d'extradition concernant Alejandro Toledo, soupçonné d'avoir reçu 20 millions de dollars de pots-de-vin de la part du groupe brésilien de BTP Odebrecht, au coeur d'un vaste scandale dans la classe politique péruvienne et en Amérique latine.

Selon le ministère américain de la Justice, Odebrecht a distribué pendant plus d'une décennie un total de 788 millions de dollars dans une dizaine de pays latinoaméricains afin de remporter des contrats. 

L'entreprise a reconnu avoir versé 29 millions de dollars de pots-de-vin au Pérou entre 2005 et 2014.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.