«L'Aquarius» interdit d'accoster en Italie : l'opposition dénonce une «violation du droit international»

«L'Aquarius» interdit d'accoster en Italie : l'opposition dénonce une «violation du droit international»
Matteo Salvini à Pozzallo, en Sicile, le 3 juin.

Libération, publié le lundi 11 juin 2018 à 07h12

Pour les migrants, «la belle vie est terminée», avait proclamé le nouveau ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite). Dimanche après-midi, il a commencé à mettre sa menace à exécution. Le leader de la Ligue a en effet fermé les ports de la péninsule au navire Aquarius, avec à son bord 629 personnes dont 123 mineurs et 7 femmes enceintes. Le bateau, affrété par l'association SOS Méditerranée avec la collaboration de MSF, avait récupéré des migrants au large de la Libye. Il devrait transiter par les eaux maltaises.

A lire aussi «Aquarius», journal de bord

D'où la lettre de Matteo Salvini adressée en urgence aux autorités de La Valette, dans laquelle le ministre affirme que le port maltais est «plus sûr» pour y débarquer les passagers de

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.