L'Allemagne accepte de prendre 50 migrants

L'Allemagne accepte de prendre 50 migrants
Angela Merkel lors du sommet de l'Otan, à Bruxelles, le 12 juillet 2018.

Orange avec AFP, publié le dimanche 15 juillet 2018 à 17h00

Un accueil qui s'effectue sous le signe de la "coopération bilatérale sur la politique en matière d'asile", précise le gouvernement allemand.

L'Allemagne a annoncé dimanche 15 juillet avoir accepté, à la demande de l'Italie, de prendre en charge 50 des 450 migrants se trouvant à bord de deux navires de l'agence européenne de garde frontières Frontex, à l'instar de la France et de Malte qui ont pris le même engagement la veille. Un accueil qui s'effectue sous le signe de la "coopération bilatérale sur la politique en matière d'asile", insiste une porte-parole du gouvernement allemand dans un communiqué.

"La France et Malte prendront chacune 50 des 450 migrants"

Une annonce de l'Allemagne qui intervient après que le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a mis samedi la pression sur ses partenaires de l'Union européenne pour qu'ils prennent en charge une partie des 450 migrants se trouvant dans les eaux italiennes. "La France et Malte prendront chacune 50 des 450 migrants transbordés sur deux navires militaires. Très rapidement les offres d'autres pays européens arriveront", avait écrit M. Conte sur sa page Facebook.



Après l'accord de la France et de Malte, le chef du gouvernement avait revendiqué ce succès "après une journée de contacts téléphoniques et écrits avec tous les 27 leaders européens", affirmant qu'il leur avait rappelé "la logique et l'esprit de partage contenus dans les conclusions du Conseil européen de fin juin".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.