L'Algérie vise l'autosuffisance en carburants d'ici à la fin 2019

L'Algérie vise l'autosuffisance en carburants d'ici à la fin 2019

La Tribune, publié le jeudi 24 mai 2018 à 16h44

L'Etat algérien envisage atteindre son autosuffisance en carburant au plus tard à la fin de l'année 2019. L'annonce a été faite ce mercredi par Abdelmoumen Ould Kaddour, patron de la compagnie algérienne des hydrocarbures, Sonatrach, qui a que les projets en cours dans le secteur permettront d'atteindre cet objectif.

L'Algérie qui ne produit que 11,5 millions de tonnes de carburants est obligée d'importer 12,2 millions de tonnes de gasoil et 9 millions de tonnes d'essence pour répondre à la demande locale. Selon Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de la compagnie algérienne des hydrocarbures, Sonatrach, le pays a importé entre 2011 et 2017 pour 16 milliards de dollars de carburants, soit près de 2,2 milliards de dollars par an. Une situation alarmante face à laquelle le

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.