Kim Jong Un dit qu'il se rendra à Séoul "dans un avenir proche"

Kim Jong Un dit qu'il se rendra à Séoul "dans un avenir proche"
Une image des leaders nord et sud-coréens Kim Jong Un et Moon-Jae-in est projetée dans un stade de Pyongyang, le 9 septembre 2018.

AFP, publié le mercredi 19 septembre 2018 à 06h07

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a annoncé mercredi qu'il comptait effectuer "dans un avenir proche" une visite historique à Séoul, à l'issue d'un sommet à Pyongyang avec le président sud-coréen Moon Jae-in.

Ce dernier, qui s'était rendu dans la capitale nord-coréenne pour tenter de sortir de l'impasse les négociations sur la dénucléarisation du Nord, a indiqué que la visite de M. Kim pourrait intervenir cette année, à moins de "circonstances particulières".

Le président sud-coréen a ajouté que la Corée du Nord avait accepté de "fermer de façon permanente" son site de test de moteurs de missile de Sohae et le pas de tirs de Tongchang-ri "en présence d'experts des nations concernées".

La Corée du Nord, sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU en raison de ses programmes nucléaire et balistique interdits, a effectué de nombreux lancements de missiles depuis ce site. 

Mais elle en a aussi tiré d'autres endroits, et notamment de l'aéroport international de Pyongyang, ce qui relativise la portée de l'engagement pris par M. Kim.

M. Moon a aussi affirmé que la Corée du Nord pourrait fermer son complexe nucléaire de Yongbyon, si Washington prenait "des mesures correspondantes", une condition, là aussi, très vague.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.