Jugée pour avoir aidé des migrants mineurs, la relaxe est requise pour Martine Landry

Jugée pour avoir aidé des migrants mineurs, la relaxe est requise pour Martine Landry©MAXPPP

franceinfo, publié le jeudi 31 mai 2018 à 01h08

La relaxe a été requise, mercredi 30 mai, au procès de la militante d'Amnesty International Martine Landry, selon les informations de France Bleu Azur. La justice lui reproche d'avoir aidé l'été dernier deux immigrés mineurs refoulés de France. Mais le réquisitoire sous-entend des pratiques illégales de la part d'associations ou de militants pour faire entrer des mineurs étrangers en France. Le jugement sera rendu le 13 juillet.

La relaxe requise au procès de la militante d'Amnesty International @martinelandry1 mais le réquisitoire sous-entend des pratiques illégales de la part d'associations ou de militants pour faire entrer des mineurs étrangers en France. Jugement le 13 juillet

- France Bleu Azur (@francebleuazur) 30 mai 2018

La militante était jugée devant le tribunal

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.