Jordanie: le prince William visite le temple romain de Jerash

Jordanie: le prince William visite le temple romain de Jerash
Le prince William et le prince héritier de Jordanie Hussein posent avec un groupe d'enfants syriens et jordaniens devant un temple du site archéologique de Jerash, à quelque 50 km au nord d'Amman, le 25 juin 2018

AFP, publié le lundi 25 juin 2018 à 12h49

Le prince William s'est rendu lundi dans la ville jordanienne de Jerash où il a visité le site archéologique romain en compagnie du prince héritier Hussein ben Abdallah, et rencontré des enfants syriens et jordaniens, a constaté l'AFP.

Le duc de Cambridge est arrivé la veille en Jordanie, première étape d'une tournée officielle au Proche-Orient qui doit également le conduire en Israël et dans les Territoires palestiniens.

A Jerash, à quelque 50 km au nord d'Amman, le prince William, 36 ans, et le prince Hussein, 23 ans, ont traversé le Cardo Maximus, une avenue de 800 mètres de long à colonnades, et se sont arrêtés au temple d'Artémis, construit au IIe siècle.

Des écoliers syriens et jordaniens, bénéficiaires d'un programme d'aide soutenu par l'Unicef, attentaient les deux princes au théâtre antique, et leur avaient préparé des chants et des poèmes. 

Quelques 650.000 réfugiés syriens ont été enregistrés auprès des Nations unies en Jordanie depuis le déclenchement de la guerre dans leur pays en 2011. Amman évalue leur nombre à près d'1,3 million, ce qui selon les autorités a coûté plus de 10 milliards de dollars au royaume.

Le prince William doit également rencontrer des militaires britanniques en Jordanie, avant de s'envoler le soir pour Israël.

Après son arrivée dimanche soir à Amman, il avait regardé en différé le match de la Coupe du monde de football où l'Angleterre a écrasé le Panama (6-1), en compagnie du jeune prince jordanien qui a posté sur son compte Instagram des photos du moment.

On les voit tous les deux assis sur un canapé, vêtements décontractés, dans ce qui apparait être une chambre de la résidence privée de la famille royale à Amman.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU