Jérusalem/virus: des centaines de fidèles prient à l'extérieur d'Al-Aqsa

Jérusalem/virus: des centaines de fidèles prient à l'extérieur d'Al-Aqsa
Des Palestiniens prient devant la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 20 mars 2020

, publié le vendredi 20 mars 2020 à 16h20

Quelques centaines de musulmans ont assisté aux prières du vendredi sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, après la fermeture de la mosquée Al-Aqsa par les autorités religieuses en raison des craintes de contamination par le nouveau coronavirus, a constaté un journaliste de l'AFP. 

La mosquée Al-Aqsa a récemment été fermée par le Waqf, l'autorité religieuse qui administre les lieux saints musulmans de la vielle ville. Mais les croyants ont été autorisés à prier en plein air, sur l'esplanade.

Pas plus de 300 personnes ont assisté aux prières sur l'esplanade des Mosquées, d'après un journaliste de l'AFP, alors qu'au moins 30.000 musulmans se rassemblent habituellement à cette époque sur le site pour la grande prière du vendredi. 

La mosquée Al-Aqsa est le troisième lieu saint de l'islam et un symbole national pour les Palestiniens.

Les autorités du monde entier ont décidé de restreindre les grands rassemblements, y compris les prières publiques, pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus. 

La police israélienne a limité le nombre de personnes autorisées à s'approcher du site, situé dans la vieille ville de Jérusalem-Est, partie de la ville occupée et annexée par Israël, mettant en place des points de contrôle pour permettre l'accès aux résidents locaux uniquement. 

Les synagogues en Israël sont toujours ouvertes mais le rabbinat en chef a limité à dix le nombre de participants aux prières. De nombreuses autorités religieuses locales ont demandé aux fidèles de prier chez eux. 

Le ministère israélien de la Santé a de son côté déclaré vendredi qu'il y avait 705 cas confirmés de nouveau coronavirus dans le pays.

L'Autorité palestinienne a elle fait état de 48 cas en Cisjordanie occupée. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.