Jérusalem: Netanyahu persuadé que l'UE suivra la décision de Trump

Chargement en cours
 Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu rencontre la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, à Bruxelles, le 11 décembre 2017

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu rencontre la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, à Bruxelles, le 11 décembre 2017

1/4
© AFP, ERIC VIDAL, POOL
A lire aussi

AFP, publié le lundi 11 décembre 2017 à 17h15

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé lundi que la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme la capitale d'Israël rendait "la paix possible", et s'est dit persuadé que l'UE, qui ne l'entend pas ainsi, finirait par suivre.

La décision du président américain Donald Trump, décriée par la communauté internationale, "n'empêche pas la paix. Cela rend la paix possible car reconnaître la réalité est la substance de la paix", a martelé le chef du gouvernement israélien au côté de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

"Je pense que tous les Etats européens, ou la plupart, déménageront leurs ambassades à Jérusalem, reconnaîtront Jérusalem comme la capitale d'Israël et s'engageront de manière énergique avec nous pour la sécurité, la prospérité et la paix", a-t-il estimé --contre toute évidence-- avant de rencontrer les chefs de la diplomatie des 28 pays de l'Union européenne, une première pour un Premier ministre israélien en 22 ans.

A ses côtés, Mme Mogherini venait une nouvelle fois de prendre ses distances avec la décision américaine, qu'elle a condamnée à plusieurs reprises ces derniers jours.

"Nous pensons que la seule solution réaliste au conflit entre Israël et la Palestine est basée sur deux Etats, avec Jérusalem comme capitale des deux Etats, suivant les frontières de 1967. Ceci est notre position consolidée et nous continuerons de respecter le consensus international jusqu'à ce que le statut de la ville soit résolu par la négociation", a-t-elle insisté.

La neige, qui a paralysé la circulation pendant plusieurs heures lundi matin, a provoqué l'annulation de la rencontre prévue avec le président de la Commission Jean-Claude Juncker, M. Netanyahu désirant pouvoir rentrer en Israël selon un porte-parole de la Commission.

- 'Choquée' -

Les relations entre Israël et l'UE, qui dénonce régulièrement la colonisation des territoires palestiniens, impose un étiquetage des produits provenant des implantations et est le principal pourvoyeur de fonds de l'Autorité palestinienne, sont notoirement difficiles. 

Samedi, Benjamin Netanyahu avait accusé l'Europe "d'hypocrisie" car elle dénonçait la déclaration américaine mais pas "les tirs de roquettes sur Israël". "Je respecte l'Europe mais je ne suis pas prêt d'accepter une politique de deux poids deux mesures de sa part", avait-il dit.

Israël a annexé la partie orientale de Jérusalem, dont elle a pris le contrôle pendant la guerre de 1967, puis voté une loi déclarant sa capitale "indivisible". Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale et les Palestiniens considèrent Jérusalem-Est comme la capitale de leur futur Etat.

Jugeant crucial de "relancer le processus de paix même en ces temps difficiles", Mme Mogherini a également estimé que "le pire qui pourrait arriver maintenant est une escalade des tensions, de la violence", alors que des dizaines de milliers de manifestants ont protesté ces derniers jours au Moyen-Orient contre la décision américaine.

Depuis mercredi, des heurts dans les territoires palestiniens ont coûté la vie à quatre Palestiniens et fait plus de mille blessés.

Un garde de sécurité israélien a été grièvement blessé à Jérusalem après avoir été poignardé par un Palestinien. En Europe, samedi soir, une dizaine de personnes ont jeté des cocktails Molotov contre une synagogue de Göteborg, en Suède.

"Je condamne toutes les attaques contre des juifs, partout dans le monde y compris en Europe, contre Israël et des citoyens israéliens", a souligné en réaction Mme Mogherini, tandis que la Commission européenne se disait "choquée et indignée par la vague d'attaques et manifestations antisémites qui ont répandu la haine contre les juifs dans des villes européennes ces derniers jours". 

- 'Impasse' -

Les ministres des 28 pays de l'UE abordaient cette réunion en ordre dispersé, certains voulant gommer les aspérités dans la relation houleuse avec Israël, comme la République tchèque, la Hongrie ou Lituanie, dont le chef de la diplomatie Linas Linkevicius est à l'origine de l'invitation lancée à M. Netanyahu.

"Pour essayer de faciliter le dialogue, qui n'est vraiment pas facile comme on le voit, nous devons avoir des contacts directs, un dialogue ouvert, échanger nos arguments. Il y a plein de choses à discuter, comme les colonies ou la solution à deux Etats", a estimé M. Linkevicius devant la presse.

La colonisation reste aux yeux des Européens l'un des principaux "obstacles à la paix", alors que le gouvernement israélien a relancé en octobre des projets de construction de milliers de logements de colons en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée.

Dimanche, le président français Emmanuel Macron a invité M. Netanyahu à faire "des gestes courageux envers les Palestiniens pour sortir de l'impasse actuelle" et permettre ainsi "la reprise du dialogue israélo-palestinien", notamment "le gel de la colonisation" et des "mesures de confiance à l'égard de l'Autorité palestinienne".

 
29 commentaires - Jérusalem: Netanyahu persuadé que l'UE suivra la décision de Trump
  • Quel humour, le président israélien.
    On pourrait rire de sa sortie mais malheureusement des milliers de palestiniens sont déjà morts et israel bafoue les décisions de l'onu qui lui sont contraires et n'en a que faire de l'opinion mondiale ertz israel son slogan
    On ne s'en sortira jamais

  • Quel humour, le président israélien.
    On pourrait rire de sa sortie mais malheureusement des milliers de palestiniens sont déjà morts et israel bafoue les décisions de l'onu qui lui sont contraires et n'en a que faire de l'opinion mondiale ertz israel son slogan
    On ne s'en sortira jamais

  • Le problème c'est qu'une grande parti de l'Europe est encore prisonnière du passé peu glorieux de la collaboration pour certains et du nazisme pour d'autres. Les complexes c'est fini pour notre génération qui n'est pas responsable, mais qui peut aujourd'hui s'octroyer le droit de juger une religion victime hier mais agissant inhumainement sur un peuple depuis plus de 70 ans.
    L'UE ne doit pas tomber dans ce piège tendu par les EU pour ses objectifs très contestables encore une fois.

    JT77 ecrit dans son commentaire ici présent : "Mais qui peut aujourd'hui s octroyer le droit de juger une religion victime hier mais agissant inhumainement ..... "
    Encore un message nebuleux de notre hote JT77.... De quelle religion au juste s agit il ?
    S'il veut evoquer le passé et la Shoah il me semble que les victimes n etaient pas tous Rabbins mais avant tout des hommes, des femmes et des enfants qui avaient tout simplement "le tort" d etre juifs mais dont tous n etaient pas "religieux" !
    Il est fort regrettable que JT77 fasse toujours la confusion et n admette pas que l etat d Israel est un pays democratique ou se rencontre diverses religions a l inverse de l Iran qui est un pays théocratique savoir totalement religieux .....
    D'autre part il serait pourtant important que JT77 se pose de bonnes questions quant a savoir qui importe un nouveau nazisme par l'application d une certaine idéologie et donc des crimes qui y sont relatifs
    Il est donc aujourd'hui normal que ceux qui depuis des centaines d années ont du subir les mefaits de l antisemitisme se gardent aujourd'hui de leurs ennemis dont certains ne cachent nullement leur haine comme ils l'ont par ailleurs douloureusement démontrée (Les divers attentats, Bruxelles, l Hypercasher de Vincennes, les meurtres de Mme Halimi ou du jeune Ilan Halimi etc etc)
    Rappelons que le nazisme et egalement le communisme interdirent les religions comme l islam radical et terroriste constitue" une idéologie manipulant l islam en vue d un projet politique, transformer le systeme politique et social d un Etat en faisant de la Charia dont l interprétation univoque est imposée a l ensemble de la société, l unique source du droit" (selon sa definition verifiable) et donc ne laisse pas la place a d autres de vivre leurs differences
    C'est egalement une definition que l on peut retrouver dans la Charte du Hamas un Peuple qui se dit inhumainement traité depuis ..... 70 ans et dont les principes pronnent tout simplement l asservissement du Peuple Juif sur sa terre
    Ne tombons pas dans la propagande dans laquelle les objectifs sont inacceptables, car contraire aux droits de l homme et a la survie d une civilisation libre et moderne

    Nota Bene : Verification des principes de la Charte du Hamas version 2017
    les 42 premiers articles presentent le mouvement Hamas comme le liberateur de la Palestine et l opposant au projet sioniste (La Palestine est delimitée par un territoire qui s etend de la Jordanie jusqu'a la Mediterranée et une unité territoriale indivisible) L'usurpateur sioniste n'a aucun droit puisque la Palestine a une place uniquement dans le coeur de chaque musulman et de chaque arabe
    Jerusalem dans l article 10 est nommée la capitale de la Palestine et sa judéisation est nulle et non avenue et la Mosquée Al Aqsa est la seule propriété des Palestiniens (article 11)
    Article 15 : les Juifs sont représentés comme les "ennemis de la Oummah" menacant sa securité et ses interets et appelle a la haine du juif a travers l humanité
    En conclusion qui peut dans ces declarations dont je cite qu un petit passage declarer y noter une intention de pacifique.... inspirant une quelconque confiance .... qui JT77
    (Verification des passages cités et plus sur votre meilleur site)

    Quel laïus pour expliquer ce que nous avons entendu lu vu des milliers de fois. Mais cela n'exonère pas vos fanatiques religieux de leurs abus envers un peuple démuni.

    JT77 ecrit : "quel laïus...."
    Quel plaisir de retrouver ici ou ailleurs ces memes tournures auxquelles il est si facile de repondre que courts ou longs ces laïus se heurtent continuellement aux memes litanies vides de tout argument verifiable et nourries exclusivement de sentiments peu honorables
    Que l on traite l'Etat Israelien seul etat democratique dans lequel toutes les confessions sont admises et ou la liberté d expression est possible un etat religieux et fanatique, nous amène alors a nous poser la question de savoir quels sont les qualificatifs attribués par notre hote a l Iran et tous les pays qui appliquent consciencieusement la Charia....
    Developper avec preuves a l appui les principes de la Charte du Hamas et lire que ceux qui l'ont rédigée subissent des abus, nous laisse fort pensifs quant a l appreciation de JT77 sur ce qui peut etre admis et ce qui ne l est pas.
    On ne peut donc que laisser a ceux qui nous lisent les conclusions qui semblent s imposer d'elles memes

  • J'espère que les pays de l'UE ne suivront pas les USA sur ce point, mais bon, nous avons besoin de tellement d'argent que l'on ne va pas se fâcher avec les banquiers.....

  • Ce qui manque en Europe , ce sont des dirigeants courageux qui prendront la responsabilité d’aligner leur position sur les fondements historiques de Jérusalem : le seul peuple dans l’histoire dont Jérusalem a été la capitale est Israel .

    todiav. Vous êtes le comble de la mauvaise foi. Malheureusement vous n’êtes pas seul, accuser pour ne pas à avoir à vous justifier .

    Je pense avoir suffisamment démontré dans les échanges au cours des news pourquoi Jerusalem est la capitale d’Israel.
    Par contre , vous vous permettez de m’accuser d’etre de mauvaise foi : j’attends que vous justifiez de telles accusations …je pense que je vais attendre longtemps d’ailleurs , car je m'attache à la vérité , aux faits historiques et aux preuves qui les démontrent .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]