Jérusalem : la colère des Palestiniens après l'annonce de Donald Trump

Jérusalem : la colère des Palestiniens après l'annonce de Donald Trump©ABBAS MOMANI / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 23h45

À Ramallah, le face à face a des airs de déjà vu. D'un côté, des émeutiers palestiniens munis de lance-pierres le visage caché, et de l'autre, les forces de sécurité israéliennes qui répliquent. Tirs de gaz lacrymogène, de munitions en caoutchouc et parfois à balles réelles. "Trump nous a déclaré la guerre, alors cette fois ce ne sera pas l'intifada, ce sera vraiment la guerre", menace un Palestinien visage caché.

Une grève générale largement suivie

Mais derrière la première ligne d'émeutiers, beaucoup de Palestiniens ont aussi marché dans le calme aujourd'hui pour dire leur opposition à la décision de Donald Trump. "Trump met fin à l'espoir d'une naissance d'un État palestinien avec Jérusalem comme capitale, alors la situation des Palestiniens est critique",…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Jérusalem : la colère des Palestiniens après l'annonce de Donald Trump
  • On dirait des étalons qui veulent garder les privilèges de la virilité combattante.
    Dans une région où le mariage permet parfois d'avoir des très jeunes épouses aux alentours des dix ans, car les pères de familles ont confiance, ainsi que les mères de familles.
    quand l'époux est déçu du manque de capacité réceptive à sa charge d'étalon au lieu de l'amener à l'hôpital, elle est de préférence abandonné sur le bord d'un chemin, de préférence là nuit.
    On entend pas beaucoup les associations féminines qui luttent contre le harcèlement de femmes de pouvoir de 40 ans divorcées 4 fois évoquer l'autre sujet.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]