Jérusalem: des centaines de policiers en renfort avant la prière du vendredi (police)

Jérusalem: des centaines de policiers en renfort avant la prière du vendredi (police)

Affrontements entre les forces israéliennes et des manifestants palestiniens, le 7 décembre 2017 à Bethléem, en Cisjordanie occupée

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 08h27

Israël a déployé des centaines de policiers supplémentaires à Jérusalem vendredi, jour de grande prière sur l'esplanade des Mosquées, après les appels palestiniens à protester contre la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël, a indiqué la police.

"Plusieurs centaines de policiers et de gardes-frontières supplémentaires ont été déployés à l'intérieur et autour de la Vieille ville", a dit à l'AFP un porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Aucune restriction d'âge n'a été imposée aux fidèles de Jérusalem pour accéder à l'esplanade, a-t-il ajouté, contrairement à des mesures prises dans les périodes de vives tensions.

L'esplanade, troisième lieu saint de l'islam également révéré par les juifs sous le nom de mont du Temple, se trouve à Jérusalem-Est, annexée et occupée par Israël. Les forces israéliennes en contrôlent tous les accès.

Les policiers étaient effectivement plus nombreux qu'à l'accoutumée dans les ruelles de la Vieille ville, sans atteindre les effectifs déployés dans les situations de fortes tensions, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les organisations palestiniennes ont appelé à manifester après la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël et d'y transférer à terme l'ambassade des Etats-Unis.

Des Palestiniens, qui ont appelé mercredi à "trois jours de rage", ont brûlé jeudi le portrait du président américain pour protester contre la décision unilatérale et potentiellement explosive du président américain.

Plus d'une vingtaine de Palestiniens ont été blessés par des balles en caoutchouc ou réelles lors de heurts avec l'armée israélienne.

 
10 commentaires - Jérusalem: des centaines de policiers en renfort avant la prière du vendredi (police)
  • Pauvres palestiniens si gentils qui subissent la dictature de Trump !!!!

  • La compassion engendrée Israël cela suffit , Israël est une puissance colonialiste qui ne respecte pas les décisions de l'ONU prisent à leur encontre et de par ce fait n'a à se prévaloir en aucunes façons de sa revendication sur Jérusalem

  • Tous à genoux pour la prière, sinon. .....

  • Finalement, la solution idéale, préconisée par le plus grand nombre est la suivante:
    - partition en 2 états qui cohabitent en paix dans la reconnaissance et le respect de l'autre, avec une capitale unique et mutuelle que l'on nommerait Al Quds, histoire de ne pas froisser, heurter et stigmatiser certains.
    Sauf que, il y a un point de detail dans dans ce scénario, le plus grand nombre voit:
    - les palestiniens d'un côté, et de l'autre, également des palestiniens.
    C'est certainement là ou le bat blesse !!!

    Surtout bien me relire !😂😅

  • Le territoire d'Israël forme, à peine, la superficie de la Bretagne amputée d'un département: la Loire Atlantique siège des Ducs de Bretagne . On peut donc accepter qu'un peuple puisse disposer d'une si petite superficie de quatre départements, à peine. L'espace ne manque pas dans les pays arabes environnants. Par ailleurs, ce que nous appelons"Palestine" depuis le deuxième siècle grâce à l'empereur Hadrien n'est rien d'autre que "CANAAN" avec capitale YERUSHALAÏM , pays d'Israël depuis...quatre millénaires avant Hadrien. Chacun se fera une opinion sur la légitimité des revendications selon l'antériorité . La politique actuelle ne peut pas être arbitre de cet état de fait. Par ailleurs: JERUSALEM est le premier lieu saint du Judaïsme , le premier lieu saint du Christianisme et seulement le troisième de l'Islam , sept siècles plus tard. A chacun de méditer.

    "L'espace ne manque pas dans les pays arabes environnants" voila bien tout le problème. De quel droit peut-on s'emparer de territoires par la force et les coloniser?
    Par ailleurs ce que nous appelons la France ne s'appelle comme ça que depuis le cinquième siècle, avez vous des "revendications selon l'antériorité"?

    Absolument d'accord; que ceux qui veulent donner une capitale aux pales Estiniens leur donnent un bout de leur propre territoire ou terroir pour donner l'exemple , après on en reparlera.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]