"Je vous ai entendus", les phrases bateaux de Trump face aux rescapés de Floride

"Je vous ai entendus", les phrases bateaux de Trump face aux rescapés de Floride©Capture Lexpress
A lire aussi

Source Lexpress, publié le vendredi 23 février 2018 à 07h50

Face aux témoignages des rescapés de la fusillade de Floride, Donald Trump a promis mercredi des mesures "fortes". Par ailleurs, son équipe lui avait préparé des éléments de langage des plus simplistes.

Donald Trump a promis mercredi des mesures "fortes", après la tuerie dans un lycée de Parkland, où 17 élèves sont décédés la semaine passée.

Face aux voix brisées, aux larmes et à la colère des étudiants, rescapés de la fusillade de Floride, le président américain a émis une idée: la possibilité d'autoriser le port d'armes pour certains enseignants.
Publicité



Les professeurs concernés porteraient leur arme de façon dissimulée et suivraient une formation spéciale préalable, a précisé le président, en indiquant que cette piste méritait véritablement d'être étudiée. "Évidemment, cela s'appliquerait uniquement aux enseignants sachant manier une arme", a-t-il concédé, en suggérant d'armer 20% des effectifs des équipes pédagogiques.
"Vais-je devoir porter un gilet en kevlar?"
Cette mesure, extrêmement controversée, a été vivement critiquée mercredi soir lors d'un débat organisé près de Miami par CNN, dans une salle rassemblant des milliers de personnes. "Vais-je devoir être formée comme une policière en plus d'éduquer ces enfants?", a interrogé Ashley Kurth, une enseignante du lycée de Parkland. "Vais-je devoir porter un gilet en kevlar?", a-t-elle demandé.
"Je ne pense pas que les enseignants doivent être armés. Je pense qu'ils doivent enseigner", a de son côté réagi le shérif Scott Israel, qui est intervenu sur le lieu du carnage perpétré il y a une semaine par un jeune homme de 19 ans qui avait acheté légalement son fusil semi-automatique.
Quelques heures auparavant, le président américain s'est posé en homme à l'écoute de toutes les suggestions. Mais celui qui a promis aux membres de la National Rifle Association (NRA), puissant lobby des armes, qu'ils avaient "un vrai ami à la Maison Blanche", joue une partition délicate.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
130 commentaires - "Je vous ai entendus", les phrases bateaux de Trump face aux rescapés de Floride
  • Trump trahi par ses sèches et Wauquier trahi par ses off quelle bande de gamins
    C'est comique

  • On va bientôt avoir pitié de lui ..
    tellement il est harcellé , mais ils en font tous, tous les politiques,
    (mais eux vous n 'en parlez pas) .. lui n' a encore pas l 'habitude voila tout.;
    les autres arrivent à les dissimuler ou ils les apprennent !!!!

  • lachez un peu les baskets a Trump les USA n;on jamais été aussi fort 4 pour cent de chômage ,de l;investissement a outrance du pétrole a ne plus savoir quand faire alors tempéré vous les gars, seule la victoire est belle !

    La victoire est amère quand 17 ados perdent la vie aussi bêtement;et ce n'est pas le tout puissant lobby des armes à feu qui fait la richesse de l'Amérique ............ni sa gloire!.

  • Ah ouaih quand meme ! Pfouu il est grave de chez grave
    Trop d'armes , trop de morts , et sa réponse : + d'armes !

    " J'ai pris le jus dans du 220volts
    - Pas grave on passe en 380 ! "

    Pas faux !

  • Tiens, à propos de greffage de cerveau : on pourrait essayer sur celui-là, sans risque de dégradation par rapport à la situation actuelle.