«Je suis l'abrutie qui réceptionne tous les colis des voisins»

«Je suis l'abrutie qui réceptionne tous les colis des voisins»

Un livreur DHL à Nuremberg, en 2014.

Libération, publié le vendredi 30 mars 2018 à 12h59

Tout a commencé par un coup de sonnette, trois jours après mon arrivée à Berlin. «Un paquet pour votre voisin, M. P., en face», dit le livreur. Enchantée de rendre service, je réponds : «Bien sûr, je prends.» J'avais signé un pacte avec le diable. Mon seul tort, habiter au rez-de-chaussée.

Il y eut ensuite des dizaines de paquets. Des centaines. Des gros, des petits. Des mous, des durs. Des jolis, des bizarres. Tous les matins ou presque retentit la sonnette du livreur. Tous les soirs ou presque retentit la sonnette des voisins venant chercher leur dû. Parfois, pour m'attendrir, ils viennent avec leur enfant, qui me lâche un touchant «Au revoir» en français. Ainsi, le ballet des entreprises de livraison peut reprendre. DPD. DHL. Hermes. UPS. Il y eut Noël, où je n'ai…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.