"Je crois que j'aime les voitures encore plus que la mode !" : désormais autorisées à conduire, les Saoudiennes s'inscrivent en masse à la seule auto-école de Ryad

"Je crois que j'aime les voitures encore plus que la mode !" : désormais autorisées à conduire, les Saoudiennes s'inscrivent en masse à la seule auto-école de Ryad©RADIO FRANCE / ISABELLE LABEYRIE

franceinfo, publié le lundi 25 juin 2018 à 12h56

Bien calée au fond du siège, les mains un peu crispées sur le volant, Hind, 45 ans, s'entraîne sur un simulateur. Dimanche 24 juin, son pays l'Arabie saoudite, royaume ultraconservateur de 32 millions d'habitants, a levé l'interdiction faite aux femmes de conduire. Son niqab et ses lunettes fumées ne lui facilitent pas la tâche, mais elle s'applique.

Mère de trois adolescentes, Hind est impatiente de passer son permis pour alléger sa dépendance et les factures. "J'ai besoin de quelqu'un pour aller au travail, pour emmener mes filles au collège. Pour nous quatre, c'est compliqué, explique-t-elle. Je dois parfois payer deux chauffeurs, ce qui me coûte trop cher. Quand je conduirai, je ferai des économies."

Cette apprentie de la conduite estime qu'"il est temps qu'on arrête ce

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU