Japon, le moine travesti

Japon, le moine travesti
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 13h24

Du coup de crayon jusqu'au pinceau, Kodo Nishimura maîtrise l'art du maquillage, en public. Ca, c'est pour la beauté extérieure.

Pour la beauté intérieure... En dehors de ses heures de travail, l'artiste se fait moine bouddhiste.

"Je pense que c'est vraiment triste quand la religion limite les gens et les fait souffrir, au lieu de les soutenir en les aidant à s'élever pour être une bonne personne, heureuse. En introduisant ma vision du bouddhisme, je pense pouvoir leur donner un peu d'espoir et les déculpabiliser ."

Deux activités complémentaires pour le maquilleur... qui ne cache pas son goùt pour les hommes et le travestissement.Il entend se servir de son art pour améliorer le bien être des gens.

"Je pense que le maquillage est important pour les personnes transgenres car elles

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.