Italie : "Une première absolue" de voir un président qui se met en travers d'une majorité parlementaire

Italie : "Une première absolue" de voir un président qui se met en travers d'une majorité parlementaire©VINCENZO PINTO / AFP

franceinfo, publié le lundi 28 mai 2018 à 19h11

Le président italien Sergio Mattarella a créé la surprise lundi 28 mai en choisissant de mettre son veto contre le choix d'un ministre décidé par une majorité parlementaire régulièrement élue.

Le président italien a effectivement chargé Carlo Cottarelli, un ancien responsable du Fonds monétaire international (FMI), de former un gouvernement technique alors que les chefs du Mouvement 5 Étoiles et de la Ligue (extrême droite), majoritaires au Parlement, avaient proposé le nom de Giuseppe Conte.

Pour Christophe Bouillaud, professeur de Sciences politiques à l'IEP de Grenoble et spécialiste de la vie politique italienne, c'est une "première absolue" qu'un président de la république italien se mette "en travers de la formation d'une majorité parlementaire qui existe".

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.