Italie : un Napolitain a dû passer 24 heures confiné avec sa soeur morte du coronavirus

Italie : un Napolitain a dû passer 24 heures confiné avec sa soeur morte du coronavirus
Les rues de Naples sont vides le 10 mars 2020 en raison des mesures de restriction des déplacements prises par le gouvernement italien pour endiguer l'épidémie de coronavirus.

publié le mercredi 11 mars 2020 à 16h00

"Ma sœur a été abandonnée à son sort", a dénoncé le Napolitain. 

"Personne ne nous aide, l'Italie nous a abandonné." Dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook, Luca Franzese, un coach sportif napolitain qui a été aperçu dans la série Gomorra, a lancé un appel pour alerter les autorités après la mort de sa sœur, décédée le samedi 7 mars du coronavirus.

"Il faut nous aider. Cela fait 24 heures que nous sommes enfermés à la maison avec ma sœur morte", explique-t-il.

"Nous voulons juste savoir quoi faire et qui s'occupe de nous", poursuit-il. Sa soeur, âgée de 47 ans, était épileptique et donc une patiente à risque pour le coronavirus. Son état avait empiré les jours précédents la diffusion de la vidéo mais, selon le Napolitain, son médecin a refusé de se déplacer par peur de se faire contaminer. 



Si les services de secours ont constaté la mort de la soeur de Luca, ils n'ont pas tout de suite pu effectuer de diagnostic faute de tests disponibles. La famille a ensuite dû attendre les résultats des tests, qui se sont révélés positifs. Plus de 24 heures plus tard, le corps a enfin pu être emmené par une entreprise spécialisée. 

"Ma sœur a été abandonnée à son sort", a dénoncé le Napolitain dans un autre message Facebook. "J'ai juste besoin d'un simple message d'excuse", poursuit-il. 

Le coronavirus a infecté à ce jour plus de 10.000 personnes et fait 631 morts dans le pays. Le gouvernement italien a pris de sévères restrictions pour endiguer l'épidémie, invitant 60 millions de personnes à rester chez elles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.