Italie : un club de plage fasciste découvert près de Venise

Italie : un club de plage fasciste découvert près de Venise©Source 20Minutes
A lire aussi

Source 20Minutes, publié le samedi 15 juillet 2017 à 13h30

Le reportage du quotidien « La Repubblica » a déclenché une intervention de la police au club le Punta Canna, « zone antidémocratique et sous régime (fasciste) »... Le message est clair et s'affiche dès l'entrée du club de bord de plage situé à Chioggia, à une trentaine de kilomètres au sud de Venise (Italie).

Gianni Scarpa, le patron, y fait régner l'ordre en s'inspirant des préceptes du fascisme.



Le patron est un admirateur assumé de Benito Mussolini. Sur les chemins qui mènent au bar, au restaurant ou à la plage, des affiches à la gloire de Benito Mussolini rappellent aux visiteurs les règles à suivre. « Service réservé aux clients, sinon... matraque sur les dents » ou « dans un pays ravagé par les voleurs institutionnels et grossiers, voici les règles qui manquent : ordre, propreté, discipline, sévérité », a écrit le patron de 64 ans, admirateur assumé du Duce. Au menu également, saluts romains entre clients et messages sonores douteux.
« Les gens mal éduqués me dégoûtent, les gens sales me dégoûtent, la démocratie me dégoûte. Je suis favorable au régime , mais ne pouvant pas l'appliquer hors de chez moi, je l'applique chez moi », lance ainsi Gianni Scarpa toutes les demi-heures, comme on peut l'entendre dans une vidéo publiée par La Repubblica. La plage fait désormais la une de l'actualité italienne et ces révélations ont entraîné l'intervention de la police, ce dimanche. L'Association nationale des résistants italiens (ANPI) a, elle, exigé que la licence d'exploitation soit retirée à Gianni Scarpa.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
102 commentaires - Italie : un club de plage fasciste découvert près de Venise
  • Pour ce qui est de la politesse, de la courtoisie, de la propreté, de l'éducation - liste non limitative - , le fascisme est inutile. Le civisme suffit!

  • espérons que les règles du fachisme n'arriveront pas jusqu'aux cuisine , l'huile de ricin est beaucoup moins agréable que l'huile d'olive !

  • En Italie ce n'est pas toujours la dolce vita, j'ai pu m'en rendre compte au cours de mes voyages la bas, pas tous très sympathiques à contrario dans le Trentin vers la frontière
    Autrichienne les personnes sont formidables.

  • je ne vois pas en quoi le fait d'être fasciste est un gage de propreté, de civisme et de politesse! Pas besoin d'être fasciste pour ça. Le portrait du Duce est inutile,superflu et contre productif. la nostalgie des régimes totalitaires est inquiétante!

  • Et les plages Nord-Coréenne , personne n'en parle

    Non , la corée du nord on s'en moque ! bon dimanche !