Italie: pourquoi les marchés font de la politique

Italie: pourquoi les marchés font de la politique
Les marchés redoutent de nouvelles élections en Italie

Libération, publié le mercredi 30 mai 2018 à 19h12

Certains en profiteront pour expliquer que c'est bien la preuve que ce sont les marchés financiers qui font de la politique et finissent par imposer leur loi aux électeurs; d'autres leur rétorqueront que ce n'est là que la meilleure façon de mesurer la crédibilité d'une politique économique. Entre ces deux camps, la dispute risque d'être (à nouveau) agitée. Au centre du désaccord? L'Italie, face à cette planète finance qui tremble en consultant le «spread», l'écart entre les taux souverains à dix ans allemands et italiens, dont les premiers sont considérés comme l'étalon du moindre risque.

A mesure qu'augmente l'instabilité politique à Rome, l'écart entre ces deux taux souverains ne cesse de se creuser. Dans leur langage, les financiers parlent de point de base, ce

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.