Italie : le gouvernement populiste face à la question épineuse des migrants

Italie : le gouvernement populiste face à la question épineuse des migrants©MARCO BERTORELLO / AFP

franceinfo, publié le samedi 02 juin 2018 à 23h06

Entassés sur des bateaux au péril de leur vie, des migrants débarquent par dizaines quotidiennement sur les côtes italiennes. Le pays est leur point d'entrée en Europe. Si certains quittent le pays, beaucoup restent sur place, répartis dans des centres d'accueil bien souvent saturés. En 2013, 22 000 migrants y étaient accueillis. En 2018, ils sont près de 200 000. Dans les villes, des camps de fortune ont vu le jour, sans eau ni toilettes, les riverains déclarent être de plus en plus exaspérés.

L'Europe comme coupable

Ce ras-le-bol explique en partie l'arrivée du populisme au pouvoir avec un coupable tout désigné : l'Europe, accusée de les avoir abandonnés. L'an passé, sur les cinq milliards d'euros dépensés pour l'accueil des migrants, près de quatre provenaient de

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.