Italie : la formation d'un gouvernement bute sur le sort de Berlusconi

Italie : la formation d'un gouvernement bute sur le sort de Berlusconi©LEPOINT

LEPOINT, publié le vendredi 13 avril 2018 à 16h40

Le président Mattarella a accordé un dernier round de négociations aux partis politiques. Mais pas sûr que Berlusconi accepte de jouer les seconds rôles.

C'est avec une amertume non dissimulée que le président Sergio Mattarella a pris acte vendredi, après le second tour de consultations, de l'impasse des négociations pour former un gouvernement. « Il est évident que les discussions entre les différents partis politiques n'ont pas fait de progrès. » Et pourtant, le temps presse. Le chef de l'État a insisté sur la nécessité de doter l'Italie, à plus d'un mois du scrutin du 4 mars, d'un gouvernement dans le plein exercice de ses pouvoirs. D'abord parce que c'est l'attente des citoyens. Mais également pour répondre aux grands défis internationaux : la bataille sur le…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.