Italie : interdits de gouvernement, les francs-maçons dénoncent une mesure rappelant "les lois fascistes"

Italie : interdits de gouvernement, les francs-maçons dénoncent une mesure rappelant "les lois fascistes"©MIGUEL MEDINA / AFP

franceinfo, publié le dimanche 20 mai 2018 à 22h50

Le "code éthique" des partis antisystème italiens est clair : "Ne peuvent pas entrer dans le gouvernement : des personnes (...) qui appartiennent à la franc-maçonnerie". Au même titre que "les personnes condamnées au pénal". Cette règle inscrite dans le programme établi entre le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue en vue de la formation d'un gouvernement, n'a pas tardé à faire réagir. Vendredi 18 mai, les francs-maçons italiens ont dénoncé une mesure "anticonstitutionnel" et rappelant "les lois fascistes".

Le Grand Orient d'Italie a précisé que "les francs-maçons jurent solennellement fidélité à la République italienne (...) et s'engagent à respecter les normes et les lois".

"Une dérive liberticide dangereuse"

"L'idée d'insérer une clause anti-francs-maçons dans

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.