Italie : Giuseppe Conte trahi par son CV

Italie : Giuseppe Conte trahi par son CV©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le mardi 22 mai 2018 à 18h35

Curriculum truqué, ambiguïté sur la santé publique, faiblesse politique : les nuages s'amoncellent sur le candidat à la présidence du Conseil.

Alors que sa nomination à la présidence du Conseil a été mise en attente par le président Mattarella, les premières tuiles commencent à tomber sur la tête de Giuseppe Conte. C'est en rédigeant son brillant curriculum vitae long de 18 pages que l'aspirant président du Conseil s'est pris les pieds dans le tapis. Il y affirmait, entre autres, avoir passé chaque année, entre 2008 et 2012, un mois à la New York University « pour perfectionner ses études ». Mais, interrogée par les limiers du New York Times, l'université américaine assure que « le nom de Giuseppe Conte ne figure pas dans registres, ni comme étudiant, ni

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.