Monde

Italie : en cavale depuis plusieurs mois, un parrain de la mafia arrêté à cause d'un caniche

En Italie, l’un des chefs de la Camorra a été arrêté après avoir été trahi par le caniche de la femme qu’il fréquentait. Il était recherché depuis plusieurs mois par les carabiniers.

Le traitre n’est autre qu’un caniche. Vendredi 25 août, Luigi Cacciapuoti, l’un des parrains de la mafia napolitaine, a été arrêté par les forces de l’ordre italiennes. Comme le rapporte Le Figaro, les carabiniers ont annoncé dans un communiqué "la fin de la chasse à l’homme de plusieurs mois". Agé de 64 ans, celui qui fait partie des chefs de la Camorra avait en effet été condamné en février dernier à quinze ans de prison pour "association de type mafieuse".

L’enquête menée par les carabiniers, sous la coordination de la direction anti-mafia du district de Naples, avait permis de localiser Luigi Cacciapuoti à Villaricca, dans la métropole de Naples. Mais les investigations n’ont pas donné grand-chose d’autre. Malgré le repérage, l’homme recherché restait introuvable.

Installé au bord de la piscine

Jusqu’au jour où les forces de l’ordre, en planque dans les villes de la commune, voient apparaître un petit chien à une fenêtre. Mais ce n’est pas n’importe quel chien : il s’agit du caniche de la femme que fréquentait Luigi Cacciapuoti. Le petit animal de compagnie "regardait par la fenêtre à moitié fermée d’une grande villa".

Ni une, ni deux, les carabiniers interviennent. Ils encerclent la villa afin d’interpeller leur homme. Celui-ci était "allongé au bord de la piscine" en train de lire des articles d’actualité concernant la mafia de la Camorra de Ponticelli. Le sexagénaire n’a opposé aucune résistance lors de son interpellation. La propriétaire du caniche a, elle aussi, été embarquée pour "complicité aggravée par des modalités mafieuses". Les deux ont ensuite été incarcérés.

publié le 31 août à 11h58, Inès Cussac, 6Medias

Liens commerciaux