Israël : le maire de Gennevilliers se fait refouler à la frontière

Israël : le maire de Gennevilliers se fait refouler à la frontière©MAXPPP

franceinfo, publié le mardi 17 avril 2018 à 09h51

Il a été refoulé à la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie occupée par les autorités israéliennes. Le maire communiste de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) s'est vu interdire, lundi 17 avril, l'entrée en Israël en raison de son soutien au boycott de ce pays, a annoncé le gouvernement israélien.

Patrice Leclerc a réagi en dénonçant une "humiliation" et l'"arbitraire intolérable" pratiqué selon lui par l'Etat hébreu envers "ceux qui agissent pour le droit des Palestiniens à disposer d'un Etat libre et indépendant." "Il a été décidé de ne pas l'autoriser à se rendre en Israël" car "il s'agit de quelqu'un qui soutient le BDS", le mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël, ont annoncé les ministères de l'Intérieur et des Affaires…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.