Irak: une Allemande condamnée à mort pour appartenance à l'EI

Irak: une Allemande condamnée à mort pour appartenance à l'EI

La Cour pénale centrale de Bagdad a condamné à mort une ressortissante allemande d'origine marocaine pour avoir rejoint le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak

AFP, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 11h26

La Cour pénale centrale de Bagdad a condamné à mort dimanche une ressortissante allemande d'origine marocaine pour avoir rejoint le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak.

C'est la première fois que la justice irakienne prononce la peine capitale à l'encontre d'une femme européenne.

La cour, chargée notamment des affaires de terrorisme, a condamné cette femme, dont l'identité n'a pas été précisée, à l'exécution par pendaison pour "soutien logistique et aide à l'organisation terroriste pour commettre des crimes", a précisé dans un communiqué le juge Abdel Settar Bayraqdar, porte-parole de la cour.

"L'accusée a reconnu lors des interrogatoires avoir quitté l'Allemagne pour la Syrie puis l'Irak pour rejoindre l'EI, avec ses deux filles qui ont épousé des membres de l'organisation terroriste", a-t-il ajouté.

En septembre, la même cour avait pour la première fois prononcé la peine capitale contre un jihadiste russe, arrêté à Mossoul, dans le nord du pays.

En juillet, la justice allemande avait annoncé qu'une adolescente allemande de 16 ans ayant rejoint l'EI avait été arrêtée également à Mossoul.

L'hebdomadaire allemand Der Spiegel avait alors affirmé qu'elle avait rejoint en détention à Bagdad trois autres Allemandes interpellées en juillet, dont une originaire du Maroc et l'autre de Tchétchénie. Des diplomates allemands avaient pu leur rendre visite dans une prison dans la zone de l'aéroport de Bagdad, selon l'hebdomadaire.

Les autorités irakiennes n'ont jamais indiqué officiellement le nombre de jihadistes faits prisonniers pendant la contre-offensive des forces progouvernementales qui ont réussi à chasser l'EI de tous les centres urbains d'Irak en 2017.

Mais selon des commandants irakiens et des combattants kurdes irakiens, des centaines de jihadistes se seraient rendus. D'autres sont parvenus à se faufiler parmi les déplacés ou à rester sur place en retournant à la "vie civile".

Dans la seule province de Ninive, dont Mossoul est le chef-lieu, "plus de 4.000 jihadistes ont été arrêtés" depuis la reprise de la deuxième ville d'Irak en juillet, selon le chef de la police, le général Wathiq al-Hamdani.

En décembre, l'Irak a célébré en grandes pompes "la fin de la guerre contre l'EI", mais des jihadistes continuent de perpétrer des attaques, jusque dans le centre de la capitale, et seraient même en position, dans certaines zones du désert proche de la Syrie, de reprendre des localités.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
43 commentaires - Irak: une Allemande condamnée à mort pour appartenance à l'EI
  • Ce n'est pas une Européenne ?? si elle est d'origine Marocaine ???

  • Si je commet un délit en Iran, j'y serai jugé, non ? Et pour certains, ce ne serait pas valable pour l'Irak ?
    Tous ces crimes commis sur les Yazidis, les Kurdes, les Chrétiens ou encore les Musulmans ne faisant pas allégeance à daesh devraient-être jugés par qui ?

    Non et non pour leur retour, qu'ils ou elles assument leur choix et soient jugés par la justice du pays de leurs victimes !

  • Ces gens la ont commis des meurtres ou fait commettre des meurtres ,ont cracher sur leur nationalité,ils ont ce qu'ils méritent " la peine de mort " et point barre.Ils doivent etre jugés dans les pays ou ils ont commis leurs actes criminels en relation avec EI. Ils ont rejeté leur nationalité alors pourquoi prendre leur défense .Qu'ils assument maintenant

  • Cette justice est beaucoup moins onéreuse qu'en France !

  • normal, il n'y a rien à dire !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]