Irak: nouvelles manifestations de colère au Kurdistan

Irak: nouvelles manifestations de colère au Kurdistan

Photo d'une manifestation contre la corruption et le gouvernement régional du Kurdistan irakien, le 18 décembre 2017 à Souleimaniyeh

A lire aussi

AFP, publié le mardi 19 décembre 2017 à 10h24

De nouvelles manifestations ont eu lieu mardi matin au Kurdistan irakien, notamment dans la province de Souleimaniyeh, pour protester contre la corruption et exiger la démission du gouvernement régional, au lendemain de violents incidents.

Dans la ville même de Souleimaniyeh, les forces de sécurité ont tiré en l'air quand les manifestants se sont dirigés vers la place du Sérail, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Ce matin, les forces de sécurité ont encerclé les manifestants qui se rassemblaient au centre de Souleimaniyeh puis ont tiré en l'air pour les disperser", a raconté à l'AFP Nazar Mohammmad, un militant à l'initiative des manifestations.

Ces forces de sécurité ont établi des barrages sur les axes principaux et près des sièges des partis politiques.

Des manifestations ont également eu lieu à Rania et Kifri, dans la province de Souleimaniyeh, ainsi qu'à Halabja et Koysinjaq, dans celle d'Erbil.

A Koysinjaq, les manifestants ont, selon des témoins, mis le feu au bureau du maire ainsi qu'au siège du Parti démocratique du Kurdistan (PDK de Massoud Barzani). A Kifri, des centaines de manifestants ont pris le contrôle du siège du même parti après avoir jeté des pierres sur le bâtiment.

"Vous êtes des incapables. Incapables de défendre les régions disputées et incapable d'administrer la région du Kurdistan", a déclaré un des manifestants.

A Halabja, des centaines de manifestants sont allés jusqu'au siège du parti de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK fondée par Jalal Talabani) et ont affronté les membres des forces des sécurité.

Exaspérés par la détérioration de la situation économique après le référendum d'indépendance du 25 septembre initié par l'ancien président régional Massoud Barzani, les protestataires avaient incendié la veille les permanences du PDK, de l'UPK, du parti Goran, de l'Union islamique et du Groupe islamique à Piramagroun, à 30 km de Souleimaniyeh.

Massoud Barzani avait organisé ce référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien le 25 septembre malgré la ferme opposition du pouvoir central.

Le "oui" à l'indépendance l'avait largement emporté, mais Bagdad n'a jamais reconnu ce résultat ni le scrutin lui-même.

Après le référendum, les forces gouvernementales ont fait mouvement en direction du Kurdistan irakien et se sont emparées de territoires que Bagdad et Erbil se disputaient, notamment la riche province pétrolière de Kirkouk, portant un coup sévère aux rêves d'indépendance économique des Kurdes d'Irak.

Le Kurdistan irakien connaissait déjà une situation économique difficile avant le référendum en raison de la baisse des cours du pétrole, sa principale ressource.

 
3 commentaires - Irak: nouvelles manifestations de colère au Kurdistan
  • Quand je pense que les empires occidentaux ont tronçonné les pays du Moyen-Orient, au mépris total des peuples, comme les Kurdes qui se retrouvent sur 3 états actuels (Turquie, Irak, Syrie, un peu en Iran). Autrefois l'ancienne Perse était le pays commun à tous ces pseudos Etats. Ensuite, la Syrie et le Liban sous mandat Français étaient un seul pays, avant que la France le découpe en deux et donne même une partie à la Turquie !
    Les Kurdes ont besoin d'un Etat, il leur avait été promis pour qu'ils nous aident lors de 14-18. On recommence ! Ils se battent et paf ! se font tout voler !
    Pour cela il faut que les grandes puissances actuelles reconstruisent ce qu'ont détruit la France et l'Angleterre. Même problème pour la Palestine. Cela suppose notamment une épreuve de force (un blocus ?) contre la Turquie et Israël. Pour cela, il faut du courage politique. La seule chose que les populations respecteront car ce sera la preuve d'une vraie Justice !.

  • eh oui
    sans pognon pas de salut

  • allez du calme ,faudrait pas que cela recommence !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]