Incendie à Londres : un an après, le chagrin et la colère dominent toujours

Incendie à Londres : un an après, le chagrin et la colère dominent toujours©NATALIE OXFORD / NATALIE OXFORD / AFP

franceinfo, publié le jeudi 14 juin 2018 à 01h13

Telle une énorme cicatrice au coeur de Londres (Royaume-Uni), la tour Grenfell, lentement recouverte, comme un voile sur cette tragédie qui a tué 72 personnes, l'une des pires catastrophes de l'histoire récente de la Grande-Bretagne. La nuit du 14 juin 2017, comment le feu s'est-il déclenché ? Pourquoi s'est-il propagé aussi vite ? Et pourquoi, malgré les flammes, les pompiers ont-ils d'abord ordonné aux habitants de rester cloîtrés chez eux ? Pour répondre à ces questions, une grande enquête publique a été ouverte. Il y a trois semaines, elle a commencé ses auditions. Une par une, toutes les familles des victimes ont été appelées à témoigner, comme le père du petit Logan, un bébé mort-né suite à un accouchement prématuré causé par le stress de l'incendie.

Le

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.