"Il faut faire voir qu'on est forts contre eux, même s'ils nous ont pris un copain", témoigne Jacquy, rescapé de l'attaque de Trèbes

"Il faut faire voir qu'on est forts contre eux, même s'ils nous ont pris un copain", témoigne Jacquy, rescapé de l'attaque de Trèbes©MAXPPP

franceinfo, publié le lundi 26 mars 2018 à 11h23

Les attaques de vendredi 23 mars dans l'Aude continuent de propager leur onde choc, en particulier à Trèbes, où Radouane Lakdim s'en est pris au personnel d'un supermarché, aux clients et au gendarme Arnaud Beltrame. Le chef du rayon boucherie du magasin fait aussi partie des quatre victimes du tueur. Son collègue, Jacquy, témoigne lundi de sa volonté de rester "debout", malgré le traumatisme. 

La perte d'un chef, d'un copain

Jacquy ne donne pas de détails sur le huis clos tragique de vendredi dernier au Super U de Trèbes. Désormais, les autorités intiment aux employés du magasin de garder le silence. Ce boucher de 56 ans était le collègue de Christian, l'une des quatre victimes du tueur. Le chef de la boucherie est tombé sous ses yeux, abattu par l'assaillant. Très ému,…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - "Il faut faire voir qu'on est forts contre eux, même s'ils nous ont pris un copain", témoigne Jacquy, rescapé de l'attaque de Trèbes
  • c'est l'Etat qui est faible contre eux

  • L'article indique:"Désormais, les autorités intiment aux employés du magasin de garder le silence." Mais qu'on fait ces dites autorités pour empêcher ce drame?

  • c'est bien joli ces paroles,mais NON nous ne sommes pas forts.

  • Voila un comportement digne et audacieux en parfaite opposition à toutes les démonstrations de faiblesse que laissent sous entendre dans la presse nombres de déclarations. Nous sommes en guerre et la démoralisation voire le défaitisme est déjà une victoire pour l'ennemi.....