Horloges retardées en Europe : le problème d'alimentation est résolu

Horloges retardées en Europe : le problème d'alimentation est résolu

Une horloge géante à la gare de Cergy-Pontoise le 27 avril 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 03 avril 2018 à 19h57

Les horloges des appareils électro-ménagers européens avaient pris du retard entre la mi-janvier et le début du mois de mars. Le problème, qui provenait d'un dysfonctionnement d'alimentation au Kosovo, est désormais résolu.

Conséquences inattendues d'une guerre énergétique lancée dans les Balkans, les horloges des fours et autres appareils électro-ménagers avaient pris du retard partout en Europe entre la mi-janvier et le début du mois de mars. Le problème d'alimentation électrique au Kosovo a été résolu, a annoncé mardi 3 avril l'ENTSO-E, organisme qui fédère les gestionnaires de réseaux européens. "La situation est revenue à la normale", a affirmé Suzanne Nies, porte-parole de l'ENTSO-E. La sous-alimentation qui a perturbé le réseau électrique européen interconnecté avait entraîné des dysfonctionnements sur les horloges d'appareils reliés au réseau électrique, comme les fours micro-ondes ou les radio-réveils.

Les opérateurs continentaux européens ont collectivement injecté "plus d'énergie dans le système" au mois de mars pour pouvoir ramener la fréquence électrique à 50 Hertz (Hz), niveau qui permet au réseau interconnecté de fonctionner correctement, a expliqué l'ENTSO-E dans un communiqué. La fréquence moyenne avait chuté à 49.996 Hz en janvier. Elle est remontée à 50,01 Hz.

Une coopération attendue entre la Serbie et le Kosovo

La situation était née d'un problème d'alimentation au Kosovo, qui a désormais rétabli un équilibre dans son système entre la génération et la consommation d'énergie, a précisé Suzanne Nies. "Une solution à plus long terme, à savoir une coopération harmonieuse entre la Serbie et le Kosovo, est toujours en négociation", a-t-elle ajouté.

L'ENTSO-E (European Network of Transmission System Operators for Electricity) "continuera à soutenir toutes les parties pour trouver un accord durable entre les autorités de Serbie et du Kosovo en matière d'énergie", a-t-il souligné dans le communiqué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.