Hongrie : les pratiques douteuses du clan Orbán

Hongrie : les pratiques douteuses du clan Orbán©SVEN HOPPE / DPA

franceinfo, publié le vendredi 06 avril 2018 à 01h21

Les affaires de corruption se suivent et se ressemblent au pays de Viktor Orbán. Il y a d'abord eu ce train touristique, qui part de son village natal, et construit par son ami très proche grâce au 1,9 million d'euros versé par Bruxelles. Un parc d'aventures également confié aux proches du Premier ministre ; il reste la plupart du temps fermé pour raisons de sécurité, malgré les 3,5 millions d'euros d'aides européennes. Et cette tache blanche au milieu des rues sombres, c'est le résultat du tout nouvel éclairage commandé par 34 villes, le plus souvent dirigées par le parti d'Orbán, à l'entreprise de son gendre, avec 43,7 millions d'euros d'argent européen. Au grand dam des habitants qui se retrouvent dans le noir.

Le deuxième pays le plus corrompu de l'UE

À Budapest,…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.