Harry, Meghan et la famille royale : comment est née la crise

Harry, Meghan et la famille royale : comment est née la crise©DAN HIMBRECHTS / POOL / AFP

, publié le samedi 06 mars 2021 à 15h00

CHRONOLOGIE. La chaîne américaine CBS va diffuser, dimanche 7 mars, un entretien du prince Harry et Meghan Markle avec la journaliste star Oprah Winfrey.

La bande-annonce promet des révélations "choquantes". Le point d'orgue d'une relation avec la couronne britannique qui s'est dégradée

Le 30 octobre 2016, des médias britanniques révèlent que le prince Harry, fils de Charles et Diana, entretient depuis plusieurs mois une relation avec une actrice américaine, Meghan Markle. La jeune femme joue dans la série "Suits", est divorcée et féministe. Le prince Harry dénonce dans un communiqué le harcèlement médiatique dont Meghan fait l'objet. 




Meghan et Harry n'officialisent leur relation qu'un an plus tard, en échangeant publiquement un baiser aux Invictus Games à Toronto, en septembre 2017. Le 27 novembre 2017, le couple annonce ses fiançailles.

Le 19 mai 2018, Meghan et Harry se marient et deviennent duchesse et duc de Sussex. La presse souligne l'absence du père de la mariée, Thomas Markle, avec qui elle entretient des relations conflictuelles. 

Premières tensions 

Quelques mois plus tard, la presse se fait l'écho des premières rumeurs de mésentente entre Harry et son frère le prince William, ainsi qu'entre leurs épouses Meghan et Kate. 

Le 6 mai 2019, naît Archie Harrison Mountbatten-Windsor. Le couple attend deux jours pour présenter le bébé aux médias.

En octobre, Meghan poursuit Associated Newspapers, société éditrice des Mail Online, Daily Mail et Mail on Sunday, pour la publication des extraits d'une lettre à son père. Harry accuse le journal de "harceler Meghan". Il fait un parallèle avec le destin tragique de sa mère Diana. 

Dans un documentaire de la chaîne britannique ITV diffusé en octobre, qui a suivi le couple durant sa tournée en Afrique du Sud, Meghan explique son mal-être face à la pression médiatique. Harry confirme qu'il envisage de prendre un "chemin différent" de celui de son frère.

Le couple annonce qu'il ne passera pas Noël avec la famille royale. Durant les vœux télévisés de la reine Elizabeth II, la photo d'Harry et Meghan est absente de son bureau, où elle était exposée l'année précédente. 

Le couple renonce à ses titres royaux

Le 8 janvier 2020, le duc et la duchesse de Sussex renoncent à leur rôle au sein de la famille royale britannique. La reine convoque sa famille à Sandrigham pour trouver une solution aux velléités d'indépendance de Harry et Meghan. Elle consent finalement à les laisser voler vers une "nouvelle vie" et leur accorde une "période de transition", à l'issue de laquelle la situation sera revue.

Le 31 mars, Harry et Meghan cessent officiellement d'être des membres actifs de la famille royale britannique et partent s'installer au Canada, puis en Californie.

Le 7 avril, le couple lance sa fondation caritative, "Archewell", depuis Los Angeles où il s'est installé. 

À l'automne, il signe un contrat avec Netflix pour produire des films, documentaires et séries. 

Le 25 novembre, Meghan révèle dans le New York Times avoir fait une fausse couche en juillet. 

Le 11 février 2021, Meghan remporte son action en justice contre le Mail on Sunday pour atteinte à la vie privée. Le journal est condamné à lui verser 520.000 euros pour ses frais de justice. 

Trois jours plus tard, le couple annonce attendre un second enfant.

La crise s'envenime

Le 19, Buckingham annonce que Harry va perdre ses titres militaires et Meghan ses patronages caritatifs, puisqu'ils ont confirmé leur mise en retrait définitive. 

Le 1er mars, dans un premier extrait de l'entretien avec la journaliste américaine Oprah Winfrey programmé le 7, Harry pointe du doigt la presse britannique qui "détruisait sa santé mentale". 

Deux jours plus tard, le quotidien britannique The Times révèle que d'anciens assistants de Meghan Markle l'accusent de harcèlement quand elle vivait encore au palais de Kensington. Buckingham Palace ouvre une enquête. "Nous sommes clairement très préoccupés par les accusations dans le Times à la suite d'affirmations faites par d'anciens employés du duc et de la duchesse de Sussex", indique le palais dans un communiqué. 

Quelques heures après, CBS diffuse un nouvel extrait de l'entretien dans lequel Meghan suggère que Buckingham "colporte des mensonges". À la question de savoir ce qu'elle imagine que le palais royal pense de ses prises de parole, elle répond : "Je ne sais pas comment ils pourraient s'attendre qu'après tout ce temps nous puissions tout simplement garder le silence, si 'la Firme' joue un rôle actif dans le fait de colporter des mensonges sur nous". 

L'interview a été enregistrée avant la révélation des accusations de harcèlement. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.