Monde

Guerre en Ukraine : une jeune enfant meurt de...stress

© Pixabay - Photo d''illustration - Une enfant de 6 ans est décédée d'une crise cardiaque à Avdiïvka, en Ukraine.

Une petite fille de 6 ans est morte le 11 janvier d’une crise cardiaque en Ukraine, rapporte "Le Parisien". Elle vivait dans la ville bombardée de Avdiïvka, près de Donetsk.

Son cœur n’a pas résisté aux bombardements répétés. Elina est morte de stress le 11 janvier, selon "Le Parisien". La fillette aux nattes blondes et aux yeux bleus vivait à Avdiïvka, dans le Donbass, en Ukraine.

Depuis près de 6 mois, la région de Bakhmout, juste au nord d’Avdiïvka, a été propulsée sur le devant de l’actualité en raison des terribles combats qui y font rage depuis plus de six mois. Les déflagrations des missiles multiples Grad tonnent la nuit, et font trembler les murs.

La fillette vivait avec ses grands-parents depuis la mort de son père en 2020, et le départ de sa mère en Russie pour y travailler, en 2021. Tous les trois avaient déménagé dans la cave de leur immeuble. Le chauffage ne fonctionnait plus depuis longtemps dans leur appartement du troisième étage, et les chambres étaient trop exposées aux roquettes.

Première cause de décès chez les civils

La veille de sa mort, Elina se plaignait de fourmillements dans les mains, et avait les pieds froids. Ses grands-parents voulaient la conduire à l’hôpital dès le lendemain, si les bombardements se calmaient. Trop tard. L’enfant est morte la nuit même d’une crise cardiaque.

L’enfant ne présentait aucun antécédent de maladie du cœur, selon le médecin-chef de l’hôpital d’Adviïvka. Et aucune malformation n’a été révélée par l’autopsie. "Il est fort probable qu’elle soit morte de stress", selon Roman Protsyk, chef de la police d’Avdiïvka. C’est la première cause de décès chez les civils, localement, avant même les victimes directes des bombardements, a-t-il poursuivi auprès du Parisien. "Des soldats aussi font des crises cardiaques sur le front, avec les mêmes signes avant-coureurs" qu’Elina.

publié le 19 février à 22h43, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux