Gaza : les raisons de la colère

Gaza : les raisons de la colère©ASHRAF AMRA \ APAIMAGES/SIPA / APAIMAGES
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 13 avril 2018 à 23h09

Malgré ses 88 printemps, elle a tenu à nous attendre en bas de chez elle, à Gaza. Aïcha Z. habite Gaza depuis 70 ans. De ses années de jeunesse, elle n'a gardé qu'un souvenir précieusement rangé dans son armoire : "Ce sont les clés de ma maison. J'en suis partie à 18 ans, elle est juste de l'autre côté de la frontière, mais je n'ai jamais pu y retourner." Selon l'ONU, Aïcha Z. fait partie de ceux qu'on appelle les réfugiés palestiniens, des familles arabes chassées au moment de la création d'Israël.

Gaza, parmi les plus pauvres du Moyen-Orient

Plus de 750 000 personnes se réfugièrent dans les zones limitrophes, dont une majorité en Jordanie et près de 200 000 à Gaza. Malgré les résolutions de l'ONU, Israël ne les a jamais autorisés à revenir dans leur maison. 70…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.