Fusillades dans les écoles : la porte-parole de Trump émue face à un ado

Fusillades dans les écoles : la porte-parole de Trump émue face à un ado
ARCHIVE. La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, n'a pu contenir son émotion face à un apprenti journaliste de 13 ans.

leparisien.fr, publié le jeudi 31 mai 2018 à 08h02

Lors de son point presse, la porte-parole de la Maison-Blanche a été interrogée sur la politique du président en matière d'armes dans les établissements scolaires. La question d'un garçon de 13 ans l'a déstabilisée.

Une dame de fer chamboulée par un enfant. La porte-parole de l'exécutif américain, Sarah Sanders, n'a pu cacher son émotion, mercredi, quand un élève de 13 ans l'a interrogée sur les moyens mis en œuvre par l'administration Trump pour éviter de nouvelles fusillades dans les écoles américaines.

Benje Choukroun, apprenti journaliste scolarisé en Californie, était présent à la Maison Blanche pour l'édition pour enfants du magazine « Time ». Lors du point de presse quotidien de Sarah Sanders, il a raconté que son école avait récemment organisé un exercice de confinement. Et il a confié l'inquiétude que lui et ses amis pouvaient ressentir quant à la possibilité d'être victime d'une fusillade. Avant de conclure : « Précisément, pouvez-vous me dire ce que le gouvernement a fait et fera pour éviter ces tragédies insensées ?».

« Il n'y a rien de plus terrifiant pour un enfant d'aller à l'école et de ne pas se sentir en sécurité, donc je suis désolée que tu ressentes cela », lui a répondu Sarah Sanders. Très émue, cette mère de trois jeunes enfants - avec qui elle avait effectué son point presse le 26 avril dernier, pour la journée « Take your child to work day » - a semblé retenir ses larmes.

« Cette administration prend ce sujet au sérieux, et la commission de la sécurité scolaire que le président a convoquée se réunit cette semaine encore, pour discuter des meilleures façons de faire et de tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger les enfants dans nos écoles », lui a-t-elle encore répondu.

Les Etats-Unis enregistrent en moyenne une fusillade en milieu scolaire par semaine. Il y a dix jours à peine, le 18 mai, un élève de 17 ans, muni des armes de son père, a tué 10 personnes dans son lycée à Santa Fe (Texas). Le 14 février, un jeune homme de 19 ans a tué 17 personnes dans un lycée de Parkland (Floride).

Cette tuerie de Parkland a soulevé une intense mobilisation, de lycéens puis de citoyens. Plus d'un million de personnes ont participé à une grande marche derrière le mot d'ordre « March For Our Lives » (Marchons pour nos vies). Mais il n'y a, à ce jour, toujours pas eu de changement majeur aux Etats-Unis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.