Fusillade à Liège : le passé du tueur

Fusillade à Liège : le passé du tueur©France 2
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 31 mai 2018 à 00h22

Au lendemain de l'attaque de Liège qui a fait trois victimes, la police en sait davantage sur le profil du tueur. "Voleur, violent, dealer, braqueur... À 31 ans, Benjamin Herman avait déjà un très lourd passé judiciaire, mais il n'était pas encore un tueur", rapporte la journaliste Stéphanie Desjars en direct de Liège (Belgique). Ce mercredi 30 mai, le parquet fédéral belge confirme la qualification terroriste pour les meurtres de Liège.

A-t-il assassiné à coups de marteau son ami et complice de braquage ?

"Détenu en permission de deux jours, Benjamin Herman se serait radicalisé en prison, en attestent deux notes de la Sureté de l'État belge, poursuit la journaliste. Mais attention, ces notes, il n'en est pas le principal suspect ; elles mentionnent simplement des liens

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.