Fuite inédite sur le protocole prévu pour la mort de la reine Elizabeth II

Fuite inédite sur le protocole prévu pour la mort de la reine Elizabeth II©Panoramic
A lire aussi

publié le samedi 04 septembre 2021 à 10h15

Le site américain Politico a dévoilé des documents révélant le protocole mis en place après la mort de la reine Elizabeth II.

C'est un moment que de nombreux citoyens britanniques redoutent : la mort de la reine Elizabeth II.

Âgée de 95 ans, la souveraine détient le record du plus long règne de l'histoire du Royaume-Uni, représentant une figure bien connue de nombreux foyers britanniques. Sa mort marquera ainsi la fin d'une page d'Histoire du pays.


Si pour l'instant la souveraine est bien vivante, les services de Sa Majesté ont déjà planifié dans les moindres détails les jours suivants son décès. Selon des documents publiés par le site américain Politico, le protocole a déjà été soigneusement élaboré.

Nouveau roi

Une fuite inédite jugée de très mauvais goût par le journal britannique le Daily Mail. Si le protocole est connu depuis les années 60, il n'a jamais été révélé de façon aussi détaillée. Appelé "opération London Bridge", il prévoit de prévenir le Premier ministre, le secrétaire du cabinet et les principaux représentants politiques du décès de la reine par téléphone.

Par la suite, un message officiel sera publié par Buckingham pour informer le grand public et un mail envoyé aux différents ministères. Selon Politico, les drapeaux du siège du gouvernement britannique seront alors abaissés à mi-mât dans les 10 minutes. Les funérailles d'Elizabeth II seront prévues 10 jours après son décès et la première prise de parole sera pour le Premier ministre.

Le jour du décès de la reine, le prince Charles, devenu roi, s'entretiendra avec le chef du gouvernement avant de s'exprimer à la télévision à 18h. Le lendemain sera consacré à l'accession au trône du fils d'Elizabeth II. Le troisième jour, le cercueil de la reine sera transporté à Buckingham Palace.

Tous les scénarios envisagés

Durant les quatrième, cinquième et sixième jours, le nouveau roi Charles fera un tour du Royaume-Uni pour recevoir les condoléances alors que "l'opération Lion" se préparera. Il s'agit de la procession du cercueil depuis Buckingham jusqu'au palais de Westminster, qui aura donc lieu au sixième jour. Entre le septième et dixième jour, à Westminster Hall, le public pourra se recueillir sur le cercueil de la reine pour lui rendre hommage. Les funérailles se tiendront le onzième jour, avec une organisation qui ne devra rien laisser au hasard.

Tous les scénarios ont ainsi été envisagés par les autorités, détaille Politico, y compris une saturation de Londres avec un afflux trop important de personnes pour les obsèques, menaçant le bon fonctionnement des services de santé ou de police. Les obsèques se tiendront à l'abbaye de Westminster et la reine sera enterrée à la chapelle King George VI au château de Windsor, aux côtés de son époux, le Prince Philip.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.