Frappes en Syrie : la délicate position d'Angela Merkel

Frappes en Syrie : la délicate position d'Angela Merkel©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le lundi 16 avril 2018 à 17h40

Contrainte par une opinion très hostile aux interventions militaires, la chancelière approuve les frappes occidentales, mais s'abstient d'y participer.

La position de l'Allemagne dans la crise syrienne est catégorique : nous approuvons l'attaque aérienne lancée par nos alliés français, britanniques et américains, mais nous ne nous engagerons pas militairement à leurs côtés. Angela Merkel a mis les choses au clair dès jeudi dernier. Si les alliés de l'Allemagne au sein de l'Otan peuvent compter sur le soutien de Berlin, il est hors de question que les soldats de la Bundeswehr participent à des opérations militaires. La chancelière considère néanmoins que les frappes du week-end dernier sont « nécessaires et appropriées pour préserver l'efficacité du bannissement [des…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.