Frappes en Syrie : des missiles pour "ouvrir le dialogue"

Frappes en Syrie : des missiles pour "ouvrir le dialogue"

La Tribune, publié le lundi 16 avril 2018 à 10h12

Emmanuel Macron s'est présenté, dimanche, comme étant au c?ur du jeu diplomatique mondial et a vanté le caractère juste de sa politique face aux critiques lors d'un entretien télévisé musclé, son deuxième en quatre jours.

C'est en tant que chef de guerre qu'Emmanuel Macron a d'abord du s'expliquer, hier soir, face aux journalistes Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, dans le foyer du palais de Chaillot. Un lieu symbolique, car c'est entre ces murs que s'est tenue, à deux reprises, l'Assemblée générale de l'ONU, respectivement en 1948 et 1852, et où a été adoptée la Déclaration universelle des droits de l'Homme, le 10 décembre 1948.

Sans hésitation, le président a ainsi défendu les frappes françaises, américaines et britanniques menées le 14 avril contre des sites…

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.