France-Rwanda : A Paris, Macron et Kagame enterrent la hache de guerre

France-Rwanda : A Paris, Macron et Kagame enterrent la hache de guerre
Le président français Emmanuel Macron (à gauche) accueille son homologue rwandais Paul Kagame à l'Elysée le 23 mai 2018

Libération, publié le mercredi 23 mai 2018 à 22h07

C'est donc officiel : la France soutient la candidature de Louise Mushikigwabo, actuelle ministre des Affaires étrangères au Rwanda, pour remplacer Michaëlle Jean à la tête de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), lors de l'élection qui aura lieu en octobre à Erevan en Arménie. «Elle a toutes les compétences et les titres pour assurer cette fonction», a déclaré sans détour Emmanuel Macron à l'issue de sa rencontre ce mercredi avec le président rwandais Paul Kagame. L'annonce n'a rien d'anodin et la conférence de presse commune des deux Chefs d'Etats ne l'était guère plus.

On se frottait parfois les yeux en observant les leaders de deux pays aux relations si conflictuelles depuis un quart de siècle, réunis côte à côte dans cette salle de l'Elysée,

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.