Formation du gouvernement italien: la valse-hésitation bat son plein

Formation du gouvernement italien: la valse-hésitation bat son plein

Le leader du Mouvement Cinq Etoiles (arrivé en tête aux législatives), Luigi Di Maio, après une rencontre avec le président italien, Sergio Mattarella, s'inscrivant dans le cadre des négociations en vue d'établir une ...

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 06 avril 2018 à 13h41

Un mois après les élections législatives, le chef de l'Etat italien, Sergio Mattarella, a annoncé jeudi qu'il convoquera la semaine prochaine un nouveau cycle de négociations entre les partis politiques pour tenter de trouver un accord en vue de la formation d'un gouvernement. A la sortie du premier round de consultations, qui a duré quarante-huit heures au palais présidentiel du Quirinal, le jeune leader du Mouvement Cinq Etoiles (M5S), Luigi Di Maio, a fait, devant les journalistes, acte de courtoisie en adressant ses vœux à Sergio Mattarella «pour le travail qu'il devra effectuer dans les prochaines semaines». Signe que les discussions pourraient encore traîner longtemps avant qu'une solution ne se dessine.

Jeudi soir, Sergio Mattarella n'a pu que constater l'impasse dans…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.