États-Unis : un homme meurt broyé dans une usine de recyclage

États-Unis : un homme meurt broyé dans une usine de recyclage©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 12 novembre 2016 à 11h58

Un Américain de 31 ans a vécu une mort atroce jeudi 10 novembre, rapporte Le Parisien.

Cet employé d'une usine de recyclage, située à Indianapolis, a été écrasé par la machine à compresser les plastiques, comme le rapporte le journal Indianapolis Star. La victime était en train d'examiner le dispositif et se trouvait à l'intérieur de la machine lorsqu'elle s'est remise en route sans prévenir et pour une raison encore inconnue.

Le cadavre de l'homme a été retrouvé avec de nombreuses blessures à la tête, sur tout le corps et sur les bras et les jambes, selon le bureau du légiste du comté de Marion, qui a conclu à une mort accidentelle.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du décès. Et notamment si la machine à compresser présentait des dysfonctionnements. Comme le rappelle Le Parisien, une inspection de l'usine en 2005 avait révélé des problèmes de sécurité sur ces machines.

La direction et les employés de l'usine Plastic Recycling Incorporation sont sous le choc après ce terrible accident de travail. "Nous sommes tous profondément attristés, et nous pensons tous à sa famille", a indiqué Fred Reed, le manager, dans l'Indianapolis Star. Les enquêteurs étaient toujours présents sur les lieux du drame vendredi pour relever les premières informations.

 
33 commentaires - États-Unis : un homme meurt broyé dans une usine de recyclage
  • avatar
    BACALEO29  (privé) -

    Sans compter la tristesse de cet accident du travail, j'ai envie de vomir quand je vois qui représente la police américaine. Chez nous au moins, nous avons des policiers sveltes, entraînés qui sont capables de courir après des malfrats.

  • c'est sa faute quand on entre dans ce type de machine on coupe et cadenasse l'arrivee de l'electricite justement pour eviter cela

    Qui vous dit qu'il ne l'a pas fait ? Et que malgré tout.....
    Evidemment c'est la mesure initiale à prendre.....
    Et si il ne l'a op

    Qui vous dit qu'il ne l'a pas fait ? Et que malgré tout.....
    Evidemment c'est la mesure initiale à prendre.....
    Et même si il ne l'a pas fait, ce qui est quand même probable, il n'est pas fautif si par exemple il n'a pas été correctement formé pour faire ce travail, si il n'a p

  • Dramatique...
    Aujourd'hui avec les normes de sécurité tout est fait pour exempter la hiérarchie.
    En effet, il est toujours dit qu'il faut travailler en se mettant en sécurité et ne pas faire courir de risques aux collègues.
    Ca c'est la théorie des Chefs et des patrons, mais la réalité est tout autre quand on vous pousse à toujours plus de rendement pour faire baisser les coûts.
    On vous fait signer des papiers comme quoi vous avez été informé des risques se qui dédouane la hiérarchie.
    Sans hiérarchie c'est l'anarchie, trop de hiérarchie c'est la chienlit.

    avatar
    Barberouge  (privé) -

    vous avez peut-être raison car à force d'infantiliser les gens on leur enlève toutes initiative et responsabilité , un bon ouvrier avant d'entrer dans ce genre de machine doit couper l'alimentation électrique .

  • Ce genre d'accident il y en a en France aussi, et à chaque enquête accident du travail il ressort une erreur humaine.
    Soit la machine n'a pas été condamnée électriquement dans les normes, soit le responsable qui a donné l'ordre de faire ce travail ne s'est pas assuré de la compétence de l'exécutant et ne s'est pas assuré que la consignation de la machine était bien faite.

  • Enfin un qui ne subira par D. Trump ! Quand on voit le bashing que l'on fait sur ce futur Président alors qu'il ne gouvernera que dans 2 mois, c'est affligeant. Une pensée malgré tout pour cet homme et cette mort affreuse.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]