États-Unis : Trump veut inviter l'ancienne maîtresse de Clinton dans le débat présidentiel

États-Unis : Trump veut inviter l'ancienne maîtresse de Clinton dans le débat présidentiel©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 25 septembre 2016 à 19h13

Donald Trump pourrait sortir une nouvelle carte de sa manche. Le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine fera face à Hillary Clinton lundi 26 septembre dans un premier débat très attendu.

Et il a menacé d'y inviter un personnage dérangeant pour le camp démocrate : l'ancienne maîtresse de Bill Clinton. Gennifer Flowers, dont la liaison avec l'ancien président remonte à la fin des années 1970, a assuré sur CNN qu'elle était prête à se rendre au débat et à s'installer parmi les partisans de Trump.

Cette initiative du candidat républicain fait suite à l'annonce de la présence, dans le camp démocrate, de l'homme d'affaires Mark Cuban, un anti-Trump déclaré. "Si cet idiot de Mark Cuban du (show de télé-réalité) raté Benefactor veut s'asseoir au premier rang, peut-être que je mettrai Gennifer Flowers juste à côté de lui", avait lancé Trump sur Twitter samedi. L'équipe d'Hillary Clinton s'est empressée de critiquer ce choix. "Que Donald Trump passe des heures avant ce débat sur ce genre de choses montre quel genre de leader il serait, un président d'école maternelle", a estimé Robby Mook, responsable de la campagne de la candidate démocrate, sur CNN.

Gennifer Flowers pourrait donc revenir mettre son grain de sel dans le camp Clinton. En 1992, elle s'était déjà invitée dans la campagne de Bill Clinton, qui avait nié leur relation avant de reconnaître, sous serment, une seule relation sexuelle en 1977. Dans un livre, sa maîtresse affirmait que leur liaison avait duré douze ans. Une affaire qui n'avait pas empêché les démocrates de s'emparer de la Maison Blanche et d'installer le mari d'Hillary Clinton au poste de président jusqu'en 2000.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.