États-Unis: les restrictions d'entrée aux frontières levées pour les vaccinés le 8 novembre

États-Unis: les restrictions d'entrée aux frontières levées pour les vaccinés le 8 novembre
"La nouvelle politique américaine sur les voyages, qui exige la vaccination pour les voyageurs étrangers se rendant aux Etats-Unis, entrera en vigueur le 8 novembre"

publié le vendredi 15 octobre 2021 à 18h30

Depuis mars 2020, il était impossible pour les ressortissants européens, notamment, de voyager aux États-Unis.

Après plus de dix-huit mois de fermeture des frontières, les Etats-Unis les rouvriront le 8 novembre, aux millions de voyageurs qui ne pouvaient plus les franchir à cause de la pandémie. Seule condition : ces derniers doivent être vaccinés.


La Maison Blanche a annoncé sur Twitter cette date attendue avec impatience par des couples séparés, des familles dispersées ou des touristes du monde entier, depuis que Washington avait promis, le mois dernier, de lever les restrictions aux voyages internationaux "début novembre" pour les personnes vaccinées contre le Covid-19.


"La nouvelle politique américaine sur les voyages, qui exige la vaccination pour les voyageurs étrangers se rendant aux Etats-Unis, entrera en vigueur le 8 novembre", a fait savoir l'administration Biden. 

Ce nouveau dispositif s'appliquera aussi bien aux voyageurs arrivant par voie aérienne, qu'à ceux traversant les frontières terrestres avec le Canada et le Mexique. Face à la pandémie, les Etats-Unis avaient fermé leurs frontières à partir de mars 2020, sauf motifs impérieux très limités, pour des millions de voyageurs en provenance notamment de l'Union européenne (UE), du Royaume-Uni ou de Chine, puis plus tard d'Inde ou du Brésil. Ils avaient aussi fermé leurs points d'entrée par voie terrestre aux visiteurs venus du Canada et du Mexique. 

Obligation vaccinale pour tous 

A partir du 8 novembre, pourront traverser la frontière du Canada ou du Mexique les personnes venant pour des raisons jugées non-essentielles, par exemple familiales ou touristiques, à condition d'être vaccinées.

Les personnes venant pour des motifs impérieux, par exemple les chauffeurs routiers, en seront dispensées. Mais à partir de janvier, l'obligation vaccinale vaudra pour tous les visiteurs franchissant les frontières terrestres, quel que soit leur motif d'entrée. 

6 vaccins acceptés 

Les autorités sanitaires américaines ont par ailleurs indiqué que tous les vaccins approuvés par l'Organisation mondiale de la santé seraient acceptés. Il s'agit pour l'instant, selon la procédure d'urgence mise en place par l'OMS, des vaccins AstraZeneca, Johnson and Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.