Etats-Unis : la candidate à la tête de la CIA promet de ne plus recourir à la torture

Etats-Unis : la candidate à la tête de la CIA promet de ne plus recourir à la torture©ALEX EDELMAN / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP

franceinfo, publié le mercredi 09 mai 2018 à 20h16

La CIA ne reprendra pas le programme d'interrogatoires poussés introduit après les attentats du 11-Septembre et assimilé à de la torture, même si le président le lui demandait. C'est ce qu'a assuré, mercredi 9 mai, devant des sénateurs à Washington, Gina Haspel, nommée par Donald Trump pour diriger l'agence américaine de renseignement. Sa nomination, qui doit être confirmée par le Congrès, avait été critiquée : Gina Haspel a en effet dirigé pendant au moins une partie de l'année 2002 une prison secrète de la CIA en Thaïlande, où les détenus suspectés d'appartenir à Al-Qaïda étaient fréquemment torturés.

"Mon code moral est solide"

"Je m'engage personnellement, clairement et sans réserve, pour que sous ma direction la CIA ne reprenne pas un tel programme d'

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.