Monde

États-Unis : candidat à la présidentielle, le neveu de Kennedy lâche une bombe sur le Covid-19

© Jemal Countess/UPI/ABACAPRESS.COM - Robert F. Kennedy Jr. prend la parole lors d'un rassemblement et d'une marche pour protester contre les mandats de vaccination à Washington DC, États-Unis, le dimanche 23 janvier 2022.

Celui qui affrontera Joe Biden lors de la primaire démocrate a affirmé que “le Covid-19 attaque certaines races de manière disproportionnée”, dans une vidéo diffusée par le New York Post.

Le complotisme vient de faire son entrée dans la course à la présidentielle américaine. Filmé lors d’un rendez-vous avec des journalistes, le candidat démocrate Robert Francis Kennedy Jr, le neveu de l’ancien président élu de 1961 et 1963 et mort assassiné, a abordé la crise du covid-19. Dans cette vidéo révélée par le New York Post le 12 juillet, il soutient que le virus était une arme biologique génétiquement modifiée “ethniquement préparée” pour épargner les Juifs ashkénazes et le peuple chinois.

“Il y a un argument selon lequel (le virus) est ethniquement préparé”, a commencé Robert Francis Kennedy Jr. Le candidat à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2024, explique : “Le Covid-19 attaque certaines races de manière disproportionnée”. Selon lui, les populations visées étaient “les Caucasiens et les Noirs”, tandis que “les plus immunisées sont les Juifs ashkénazes et les Chinois”.

Et Robert Francis Kennedy Jr. ne s’est pas arrêté là, semblant accuser les Chinois, qui “dépensent des centaines de millions de dollars pour développer des armes biologiques ethniques”. Sûr de lui, l’homme politique a ajouté : “Ils collectent de l’ADN russe et de l’ADN chinois afin de pouvoir cibler les gens par race.” Robert Francis Kennedy Jr n’en est pas à son coup d’essai. Cet avocat est connu pour être un antivax notable, très actif pendant la pandémie de covid-19.

publié le 17 juillet à 07h00, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux