Etats-Unis : Barbara Bush, First lady de 1989 à 1993, en soins palliatifs

Etats-Unis : Barbara Bush, First lady de 1989 à 1993, en soins palliatifs

Barbara et George Bush senior, en 2017 lors d'un concert caritatif en faveur des victimes des ouragans.

leparisien.fr, publié le lundi 16 avril 2018 à 11h03

Sa santé déclinant, l'épouse de George Bush père, mère de George W. et de Jeb, a pris la décision de ne plus se soigner.

Une ancienne First lady va s'éteindre. Barbara Bush, femme de l'ancien président américain George Herbert Bush et mère de l'ancien président George W. Bush, dont la santé est « déclinante », a décidé d'arrêter son traitement médical et de recourir aux soins palliatifs.

« Après une récente série d'hospitalisations et après avoir consulté sa famille et ses médecins, Mme Bush, maintenant âgée de 92 ans, a décidé de ne pas poursuivre son traitement médical et va se concentrer à la place sur des soins palliatifs », précise le porte-parole de l'ex-président, Jim McGrath, dans un communiqué.

« Barbara Bush a fait preuve d'une solidité à toute épreuve face à sa santé déclinante, ne s'inquiétant non pas pour elle - grâce à sa foi imperturbable - mais pour les autres », ajoute-t-il depuis Houston, où elle vit avec son mari. « Elle est entourée par une famille qu'elle adore ».

Barbara Pierce est née en juin 1925 dans l'Etat de New York. Elle a rencontré George Bush à 16 ans avant de l'épouser trois ans plus tard. Leur union dure depuis 73 ans. Ensemble, ils ont eu six enfants, dont George W. Bush, président des Etats-Unis entre 2001 et 2009, et Jeb Bush, gouverneur de Floride entre 1 999 et 2 007 et candidat malheureux aux primaires républicaines pour la Maison Blanche en 2016. Elle a été à ses côtés à la Maison Blanche de 1989 à 1993, défendant l'alphabétisation, une cause que sa fondation continue à soutenir, auprès d'enfants et de parents analphabètes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.